mort d’un ado de 16 ans poignardé au cœur… victime d’une guerre entre bandes rivales ?



C’est l’émotion autour du lycée Guillaume-Apollinaire à Thiais. Ce lundi 16 janvier 2023, au matin, deux mineurs ont été attaqués au couteau. L’un d’eux est mort et l’autre est hospitalisé. Un troisième jeune homme de 16 ans est en garde à vue.

Il était entre 8H00 et 9H00, l’heure des premiers cours, lorsque le drame s’est produit. Un adolescent âgé de 16 ans a été poignardé au cœur. Il a rapidement succombé à ses blessures presque devant son lycée. Sur place, un autre jeune du même âge a lui aussi reçu des coups de couteau à la cuisse. Il a été pris en charge par les secours et transporté à l’hôpital Henri-Mondor. D’après le parquet, son pronostic vital n’est pas engagé. Un troisième jeune a été interpellé devant son lycée. Âgé de 16 ans lui aussi, il a été placé en garde à vue. Il serait originaire de Choisy-le-Roi. Pour l’instant, il est encore trop tôt pour déterminer s’il est l’auteur des coups mortels d’après une source proche de l’enquête.

Une rixe à l’origine de la tragédie ?

Selon les premiers éléments de l’enquête, il pourrait s’agir d’une guerre entre bandes rivales. D’après le procureur, qui s’est rendu sur place, un groupe a manifestement agi de manière collective. L’hypothèse est corroborée par la police. Et l’ambiance était particulièrement électrique en ce moment. Depuis quelques jours, le coin a connu des affrontements entre bandes. D’ailleurs, une quinzaine d’interpellations ont eu lieu dans le week-end au centre commercial de Thiais Village. Les jeunes arrêtés étaient armés, mais n’ont fait aucun blessé.

Sur France Bleu, on apprend qu’une source policière confirme des rivalités entre Choisy et Thiais. Elles “sont historiques et d’actualité“. Il y aurait eu “une rencontre” entre les groupes de deux villes le 20 décembre et plus récemment, la nuit de vendredi à samedi. Est-ce que cette attaque était la suite des événements du week-end ? C’est la piste suivie actuellement par les enquêteurs.

Actu à voir aussi ...  Comment faire une ratatouille ?

La ville de Thiais est sous le choc

Les lycéens choqués de Guillaume-Apollinaire ne cachaient pas leur tristesse aux micros des journalistes de France 2 ce midi. “Quand j’ai appris ça, je me suis dit : ‘Pourquoi ? Quels règlements de compte ?’ Je ne sais pas pourquoi ça s’est passé” s’est interrogé un intervenant. Un autre répond à l’affirmative au journaliste qui lui demande s’il est choqué. “Je me sens un peu triste et c’est dommage qu’ils ont tué une personne de 16 ans” a-t-il poursuivi.

Le maire Les Républicains de la ville Richard Dell’Agnola a réagi auprès de l’AFP : “C’est un évènement dramatique qui choque tout le monde“. La police judiciaire du Val-de-Marne a été saisie, et une enquête de flagrance est ouverte.



Source link