Ces 3 signes qui montrent que vos poumons sont en mauvaise santé



Les poumons sont des organes qui parlent facilement et entraînent des symptômes typiques quand ils ne vont pas bien.

Contrairement à d’autres organes comme le cœur ou le foie, des poumons en souffrance donnent des symptômes d’alerte qu’il faut particulièrement surveiller, surtout si on est fumeur et qu’on a plus de 40 ans. “On devrait écouter nos poumons car ce sont des organes qui parlent facilement. Les signes cliniques d’un poumon en mauvaise santé sont souvent minimisés, pourtant ils sont très clairs. Trois signes, simples à identifier, ont d’ailleurs été répertoriés dans un auto-questionnaire réalisé par la Haute autorité de Santé (HAS) pour dépister des maladies pulmonaires comme la BPCO“, nous expose en préambule le Pr Jésus Gonzalez, pneumologue au CHU Pitié-Salpêtrière et Président de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF). 

Je tousse souvent

Une toux persistante ou fréquente peut révéler un poumon malade. Si on tousse tous les jours, on a son poumon abîmé. “Tousser est un réflexe de défense : naturellement, on tousse si on respire une substance irritante pour les voies respiratoires ou si on a avalé de travers. En revanche, tousser, même de temps en temps n’est pas normal et on ne doit pas tousser sans raison. A chaque fois qu’on tousse, c’est un signe que quelque chose est en train d’irriter le poumon“, nous explique le Pr Jésus Gonzalez. De la même façon, le fait d’avoir des infections ou inflammations pulmonaires qui reviennent sans cesse comme des bronchites n’est pas normal et doit amener à consulter sans attendre que les symptômes s’aggravent.  

Actu à voir aussi ...  A Paris, architecture et design gonflable

Ma toux est grasse et j’ai des glaires

“Une toux grasse ou qui ramène des crachats (on parle de “toux productive qui produit du mucus) est un signe d’une atteinte au(x) poumon(s)“, indique-t-il. Surtout si ça vous prend au réveil. Plus inquiétant encore : la présence de sang dans les expectorations, qui est souvent liée à une maladie du poumon. “Ce sont des alertes faciles et simples à reconnaître qui, si elles sont négligées, peuvent avoir des conséquences gravissimes“, prévient notre interlocuteur. 

Je suis plus essoufflé(e) que les personnes de mon âge

Etre plus facilement essoufflé(e) que les personnes de votre âge, lors d’une activité du quotidien (monter des marches d’escalier ou marcher vite par exemple) ou sportive (vous faites du vélo et vous êtes beaucoup plus essoufflé que vos partenaires) peut être un signe d’une souffrance au poumon. L’essoufflement avant l’âge de 40 ans est souvent lié à une pathologie respiratoire. Il convient d’aller voir le pneumologue. Après 40 ans, il faudra peut-être aussi aller voir un cardiologue“, indique notre interlocuteur. 



Source link