iOS 14, macOS Big Sur, transition d’Intel vers ARM… Toutes les annonces de la WWDC d’Apple


Pour sa 31e WWDC, Apple a dû s’adapter et sa conférence à destination des développeurs se tiendra intégralement en ligne. Une première qui pose de nombreuses questions, notamment sur la forme que les équipes de Tim Cook auront retenu. Est-ce l’avènement de la keynote memoji ? Suspense !

Quoi qu’il en soit Apple devrait avoir beaucoup de choses à annoncer si les rumeurs et indiscrétions ont dit vrai. Entre les nouveaux iPadOS, iOS et macOS, on devrait aussi et surtout voir initier la grande bascule des Mac vers les puces ARM.
Un grand bouleversement, qui aura de nombreuses conséquences et imposera un grand chantier au sein d’Apple et pour tous les développeurs. Cette keynote dématérialisée risque bien d’être historique à plus d’un titre.

Vous retrouverez toutes les annonces de Tim Cook et de ses équipes ici, dès 19h. Bonne keynote ! 

iOS 14, de grands et petits changements

App Library.png

Depuis le Steve Jobs Theater, Tim Cook, en chair et en os, a inauguré la WWDC, avant de donner la parole à Craig Federighi, patron du logiciel chez Apple.

iOS 14 a été immédiatement officialisé, dont des éléments centraux ont été repensés. On voit ainsi apparaître un mode Picture in Picture, un home screen grandement personnalisable !

App Library réorganise les applications d’une nouvelle manière. Les applications sont classées par genre, plus faciles à retrouver.
Apple s’est aussi inspiré de watchOS pour introduire de nouveaux widgets, dont on peut choisir la taille dans iOS 14, et qui offrent plus ou moins d’informations.

Autre nouveauté, les smart stacks donnent accès à tous les widgets installés et peuvent même s’adapter au moment de la journée pour afficher les bonnes informations.

Le mode Picture in Picture permet de continuer à regarder un film depuis n’importe quel élément de l’interface. 

Siri est également de la partie, avec ses 25 milliards de, requêtes par mois… Son interface est plus discrète et n’obscurcit plus tout l’affichage. Elle s’enrichit également en allant chercher des informations dans davantage de sites. Il est aussi possible de demander à Siri d’envoyer un message vocal désormais. Siri supporte aussi la dictée en temps réel en local.

Apple introduit Translate, une application qui traduit onze langues, dont le Français, et permet de mener des conversations…

Messages a vu son utilisation exploser, notamment au niveau des conversations de groupe. Il est désormais possible d’accrocher une conversation en haut de sa liste de discussions, afin de ne pas la perdre de vue. 
Les memojis sont aussi enrichis, avec plus d’expression et même… un masque.
Les conversations de groupe s’enrichissent avec la possibilité de répondre à un message en particulier, des mentions font aussi leur apparition. 

Messages permet aussi de choisir sa photo de groupe, autant de fonctions qu’on a déjà vu ailleurs mais qui manquaient.

Plans dans iOS 14 a aussi droit à son heure de gloire. Plans va proposer désormais des guides pour vous aider à mieux explorer des villes dans le monde. Il est possible de les télécharger pour les regarder hors ligne.

Plans permet enfin de se déplacer à vélo en suivant un itinéraire adapté, il prend même en compte les dénivelés, les escaliers éventuels, etc. Pour l’instant, cette fonction n’existe que dans quelques villes dans le monde, notamment en Chine et aux Etats-Unis. Pour les utilisateurs de véhicules électriques, Plans définira des itinéraires en fonction des chargeurs disponibles pour votre voiture. Même chose pour les embouteillages qui seront signalés avec des trajets alternatifs.

Actu à voir aussi ...  la rentrée scolaire maintenue au 3 janvier

CarPlay est amélioré également et introduit CarKey, une fonction qui permet de transformer votre iPhone en clé. Elle est censée être plus sûre que des clés classiques et peut être désactivée à distance. Il est même possible de créer des clés temporaires, avec des accès limités. CarKey utilise la puce U1 pour être la plus précise possible, elle est pour l’instant compatible avec un modèle de BMW, mais plus de modèles devraient arriver l’année prochaine.

Apple introduit également App Clips, une petite partie d’une application qui s’active automatiquement à proximité d’un terminal de paiement, par exemple. Plus besoin d’installer l’application complète. Il est possible de la partager ou récupérer depuis Messages, depuis Plans, depuis un QR Code, etc.

Les App Clips pèsent moins de 10 Mo, se lancent rapidement et n’ont pas besoin d’une application complète. lls sont compatibles avec Apple Pay, notamment.

iPad OS 14

La seconde version de l’OS dédié aux iPad repense certains aspects de son interface. Ainsi, Photos s’enrichit d’une barre latérale, qui permet des glisser-déposer. iCal gagne des raccourcis en haut de son interface. Musique profite aussi d’une barre latérale.

Siri aussi est repensée graphiquement, avec une version compacte comme sur iOS 14. Les appels aussi sont plus discrets et n’occupent plus toute la place. Cela marche aussi pour les applications tierces, comme WhatsApp.

Craig Federighi introduit l’Universal Search, une version refondée de la fonction de recherche d’iPadOS. Elle permet de lancer une application ou de mener une recherche en ligne.

Les nouveaux widgets et les stacks d’iOS sont également présents sur iPadOS.

L’Apple Pencil gagne aussi à passer à iPadOS 14. Apple introduit Scribble, une fonction qui convertit votre écriture manuscrite en texte. Il est possible de l’utiliser pour mener une recherche dans un champ de Safari ou saisir un message.

Il est aussi plus facile de sélectionner un mot ou une ligne de texte écrite à la main. Il est même possible de changer la couleur des mots séparément. Les numéros de téléphone gribouillés à la main peuvent également être reconnus pour passer un appel.

AirPods, encore plus de magie ?

Les AirPods vont enfin passer automatiquement d’un appareil à un autre, sans intervention quand vous passez d’un Mac à un iPhone par exemple. Les AirPods Pro vont également gagner un son “spatial” avec seulement deux écouteurs…

Pour cela, les AirPods suivent les mouvements de la tête ou même de de l’iPad pour que le son bouge comme il faut. Spatial Audio sera compatible avec le Dolby 5.1, 7.1 et Atmos.

watchOS 7, encore plus de complications 

Il est possible de davantage personnaliser les complications en fonction des cadrans que vous utilisez. Face Sharing est une nouvelle fonction qui permet de découvrir de nouveaux cadrans de Watch depuis le Store, depuis le Web ou même depuis la Watch d’un ami…

Plans sur la Watch gagne également les trajets à vélo, toujours avec les limites de quelques villes américaines, comme San Francisco, Los Angeles ou New York.

watchOS 7 introduit également un nouvel exercice : la danse. Le core training fait également son apparition et même les étirements en fin d’exercice ont leur activité dédiée. L’application Activités devient Fitness.

watchOS 7 introduit également une fonction de suivi du sommeil. Wind Down est une petite fonction d’iOS qui permet de vous calmer avant de vous endormir. Elle coupe même le mode Ne pas déranger. La Watch peut vous réveiller soit avec une sonnerie, soit en vibrant seulement. Ne restera plus qu’à la recharger…

Actu à voir aussi ...  Blacklub - Test & Avis

L’Apple Watch détecte également quand vous vous lavez les mains, et affichera un compte à rebours pour vous indiquer quand vos mains seront vraiment propres…

Que serait une WWDC sans un point sur la vie privée. Craig Federighi a donc expliqué que les produits Apple réduisent la quantité de données utilisées et que les données sont traitées localement.

Et les utilisateurs semblent aimer ça. Ainsi 200 millions de comptes ont été créés grâce à Sign in with Apple. Désormais, iOS indiquera systématiquement quand une application utilise votre position géographique. Le tracking aussi sera signalé.
 

Apple s’inspire aussi des informations nutritionnelles pour créer des fiches sur l’App Store, qui indiquent quels types de données sont utilisées par l’application que vous souhaitez télécharger.

Home et HomeKit est également repensée pour être plus simple et ne pas mettre en danger votre vie privée. Il est plus facile de configurer un nouvel appareil, avec des interactions automatiques qui seront proposées. iOS 14 introduit aussi Adaptative lightning, pour changer la chaleur de la lumière produite par vos ampoules. 
Pour les caméras, il est possible de déterminer des zones d’activité, avec une fonction de reconnaissance faciale. Le HomePod s’invite aussi à la fête et annonce qui arrive. Votre Apple TV peut même diffuser ce que filme votre caméra.

L’Apple TV renforce son côté console de jeux avec la possibilité de voir sa progression dans un jeu. Il est possible également de partager une vidéo dans un mode PiP depuis un smartphone via AirPlay.

Pour son service Apple TV+, Apple a également dévoilé sa prochaine exclusivité, tirée des livres d’Isaac Asimov, Fondation. La série devrait être disponible l’année prochaine.

macOS Big Sur

La nouvelle version de macOS introduit de grosses nouveautés de design. “Le plus gros changement de design depuis l’introduire Mac OS X. Big Sur change la façon d’accéder aux réglages, modifie les sons si connus, apporte de la transparence, etc.

Le Dock accueille les nouvelles icônes des applications habituelles. Le Finder est repensé, plus ascétique. Mail mêle transparence et un barre d’outils simplifiée qui s’étend quand on la survole.

Le Centre de contrôles fait aussi son apparition dans macOS. Les utilisateurs des iPhone ne seront pas perdus. Il est possible de glisser déposer des réglages directement dans la barre de Finder. Les nouveaux Widgets font aussi leur apparition sur macOS

Messages sur macOS gagne une nouvelle fonction de recherche, les memojis peuvent également être créés depuis le Mac.
Big Sur introduit une nouvelle version de Plans, avec des favoris, des guides qu’on peut créer aussi. Il est aussi possible de voir la progression des trajets d’amis dans Plans.

Mac Catalyst monte en puissance et offre plus de réglages aux développeurs, un meilleur contrôle de l’affichage, de nouvelles API, etc.

Safari continue sur sa lancée. Il paraît encore plus rapide, il serait 50% plus rapide que Chrome. Le navigateur de Safari sauront également quels sites les trackent le plus, et comment. Les extensions développées pour les autres navigateurs devraient également être plus facilement adaptées à Safari. Il sera possible de leur accorder l’accès à des éléments personnels pour une journée ou pour toujours, par exemple. Safari intègre également une fonction de traduction intégrée.

Actu à voir aussi ...  les MacBook ne se chargeront bientôt plus à 100 % pour préserver leur batterie

Il est désormais possible de personnaliser la page d’accueil, en mettant une image de fond par exemple, ou en décidant quels éléments seront affichés.

Les onglets contiennent désormais les icônes des sites, qui restent affichées quand on multiplie les onglets. On peut aussi fermer tous les onglets à droite de l’onglet actif, par exemple.
La fonction de traduction intégrée permet de traduire le contenu textuel à la volée.
 

Apple Silicon, le futur des Mac

Les iPhone ont vu leur puce gagner 100% de performances au cours de leur histoire. Les iPad ont vu leur puce monter en puissance avec les écrans Retina. Les performances graphiques des tablettes d’Apple ont vu leur performances dans ce domaine multipliées par 1000. Apple a produit deux milliards de SoC depuis l’Apple A4.

Apple veut faire en sorte que ces Mac gagnent le meilleur de deux mondes : consommer moins d’énergie et offrir plus de puissance. La promesse est énorme : une plus grande autonomie, plus de sécurité grâce à la Secure Enclave, des performances graphiques plus élevées, les réseaux neuronaux intégrés vont ouvrir de nombreuses portes.

Le passage des Mac à ARM permettra aux développeurs de plus facilement développer une application pour toutes les plates-formes d’Apple.

Toutes les applications Apple tourneront nativement sur les puces Apple. A priori, la plupart des applications pourront être adaptées en quelques jours. Si la promesse est tenue, car elle ne l’était pas forcément avec Catalyst. Ce seront les applications Universal 2.
Microsoft et Adobe sont déjà en train d’adapter leurs applications pour Apple Silicon.

Excel, Word, Powerpoint, de Microsoft, Lightroom ou encore Photoshop, d’Adobe, tournent déjà sur les Mac ARM. La puce A12Z, présente dans les iPad Pro, permet de jouer en temps réel trois flux 4K…

Les utilisateurs doivent pouvoir utiliser toutes les applications même si elles ne sont pas nativement développées pour les Mac ARM. Apple introduit Rosetta 2, pour faire fonctionner les applications x86, y compris les jeux vidéos. Rosetta est même capable de faire tourner des applications iOS et iPadOS

Apple introduit également un outil de virtualisation pour pouvoir faire tourner un autre système d’exploitation, comme Linux ou Windows, par exemple.

Apple promet que la plupart des applications tourneront sans modification… ou seulement quelques jours de travail pour les plus complexes. On demande à voir.

Apple lance un programme QuickStart, qui contient notamment un Developer Transition Kit, un Mac mini qui contient une A12Z. Les premiers seront expédiés cette semaine.

La transition commence aujourd’hui pour les développeurs, les premiers Mac Apple Silicon arriveront en fin d’année. Les Mac Intel continueront à vivre pour encore un bon moment, a expliqué Tim Cook. La transition devant se faire sur deux ans, a priori.

La bêta de tous les OS d’Apple est disponible pour les développeurs aujourd’hui et pour le grand public en juillet prochain, y compris watchOS. Les versions définitives seront disponibles, elles, à l’automne.





Source link