8 remèdes pour soulager une douleur sans médicament



Maux de ventre, de dos, de tête, douleurs articulaires, dentaires… Les médicaments antalgiques ne sont pas les seuls remèdes efficaces. Voici les remèdes naturels qui peuvent aider à faire face à une douleur.

Maux de ventre, de dos, de tête, douleurs articulaires, dentaires… Les médicaments antalgiques ne sont pas les seuls remèdes efficaces pour se débarrasser des douleurs du quotidien. Il existe des alternatives aux médicaments classiques pour soulager tous les types de douleurs. Les plantes renferment par exemple des principes actifs qui les rendent efficaces, c’est pour cela qu’elles doivent être considérées comme de véritables médicaments, avec des contre-indications, des interactions, une posologie à respecter… Voici des solutions naturelles efficaces à tester !

1. Du fenouil si vous souffrez de règles douloureuses

► L’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît l’usage du fenouil contre les douleurs menstruelles. Il peut être pris sous forme de fruits séchés, d’infusions ou d’huile essentielle.

► La chaleur étant efficace contre les crampes liées aux menstruations, vous pouvez aussi poser une bouillote sur votre ventre.

► Enfin, la pratique d’une activité physique modérée telle que le vélo ou la marche suffit parfois à les faire disparaître.

2. De la mélisse contre les maux de ventre

Entre les ballonnements, les maux d’estomac, les difficultés à digérer, notre ventre nous fait souvent souffrir. Heureusement, quelques gestes simples et plantes de phytothérapie peuvent nous libérer rapidement. Pour se débarrasser des douleurs digestives :

► Si vous ressentez des spasmes au niveau de l’estomac ou des intestins, choisissez des plantes antispasmodiques telles que la mélisse (en tisane) ou la menthe poivrée (en gélules).

► Si c’est l’estomac qui peine à digérer, mais que vous ne souffrez pas d’un ulcère ou de reflux gastro-œsophagien, misez sur les plantes qui contiennent des substances amères. Celles-ci stimulent la production des sucs gastriques. Il s’agit par exemple de la gentiane jaune ou de l’absinthe, dont les parties séchées peuvent se boire en infusion juste après les repas.

► Si vos douleurs digestives sont dues au stress, tentez des méthodes de relaxation telles que la sophrologie. En réapprenant à respirer, vous vous détendrez et éviterez les “nœuds” au ventre.

Actu à voir aussi ...  Flan pâtissier sur cookie géant (Flankie)

► La pratique régulière d’une activité physique est essentielle pour éviter les douleurs digestives puisqu’en plus de chasser le stress, elle favorise le bon fonctionnement du transit intestinal. Alors à vos baskets !

3. De l’écorce de saule blanc contre les maux de tête

Les maux de tête, migraines et douleurs dentaires peuvent vous paralyser et gâcher votre journée. Voici quelques idées pour vous soulager et même prévenir leur apparition. Si vous souffrez d’un mal de tête :

► Certaines plantes sont utilisées traditionnellement contre le mal de tête, sans que leurs propriétés ne soient scientifiquement prouvées. C’est le cas par exemple des infusions d’écorce de saule blanc ou de l’huile essentielle de menthe poivrée dont on peut se masser les tempes.

► Contre la migraine, les plantes contenant de la caféine peuvent être utiles pour limiter la douleur car elles possèdent un effet vasoconstricteur (resserrent les vaisseaux sanguins) au niveau du cerveau. Café, thé, maté ou guarana sont riches en caféine. Ils peuvent être pris sous forme de boissons dès les premiers symptômes. Toutefois, les facteurs déclencheurs des migraines étant différents d’une personne à l’autre, il n’est pas certain que cela fonctionne pour vous.

► Par ailleurs, la grande camomille (Tanacetum parthenium) est une plante reconnue par l’OMS pour prévenir les crises de migraines.

4. Un clou de girofle contre le mal de dents

Le clou de girofle a des propriétés antibactériennes et analgésiques. C’est pourquoi on l’utilise pour soulager les rages de dents. Vous pouvez mâcher un clou de cette épice pour soulager la douleur temporairement. Attention : cette astuce ne vous dispense pas d’aller ensuite chez le dentiste afin de traiter la cause de la douleur.

5. Du chaud contre les douleurs musculaires

Les tensions musculaires et les maux de dos sont très courants et nous font consommer de nombreux antalgiques et anti-inflammatoires. Voici quelques méthodes pour les soulager sans médicaments.

La consoude est une plante dont les racines et les feuilles s’utilisent en cataplasme sur les foulures et muscles douloureux. Elle aurait des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes.

Actu à voir aussi ...  15 restaurants à tester pendant vos vacances à la montagne

Les racines de l’harpagophyton contiennent plusieurs substances actives qui lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires. L’usage de la plante contre les douleurs du dos et des lombaires est reconnu, en particulier si ces douleurs sont liées à des rhumatismes. L’harpagophyton peut se prendre sous forme de tisane, de gélules, de pommades, etc.

A noter : Pour chasser les lombalgies sur le long terme, faites des exercices pour muscler votre dos et adoptez de meilleures postures.

► Après un traumatisme ou une foulure, appliquez un linge rempli de glace sur la zone douloureuse pour anesthésier la douleur. Sur des contractures musculaires, placez plutôt une bouillotte car la chaleur détend les muscles.

6. De l’aloès contre les brûlures et coups de soleil

Les coups de soleil et les petites brûlures peuvent être soulagés rapidement avec quelques remèdes :

Une brûlure superficielle (simple et peu étendue) doit toujours être passée sous l’eau froide jusqu’à disparition de la douleur, puis désinfectée. Vous pouvez ensuite y appliquer de l’huile de millepertuis, traditionnellement utilisée sur les petites brûlures car ses pigments (hypéricine) lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. Le millepertuis existe aussi en pommades vendues en pharmacies. Le gel translucide d’aloès frais peut aussi être appliqué sur une brûlure légère car il est apaisant.

► Contre les coups de soleil, l’efficacité de l’hamamélis a été prouvée. Faites infuser des feuilles et de l’écorce séchées de la plante, laissez refroidir et appliquez l’infusion sur la peau avec des compresses. Le souci des jardins possède également des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes, utiles contre les coups de soleil. Il peut être utilisé de la même façon.

7. De l’arnica en cas de bleus et d’ecchymoses 

► La plante star contre les contusions (bleus) est bien sûr l’arnica, qui possède des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et anticoagulantes. L’arnica existe sous différentes formes faciles à utiliser (crèmes, gels…). D’autres plantes sont aussi employées contre les bleus, telles que le mélilot ou la primevère officinale. Astuce : Pour éviter la formation d’un bleu, vous pouvez masser la zone juste après le coup et durant quelques minutes.

8. De l’harpagophyton contre les douleurs d’arthrose

Les rhumatismes touchent le plus souvent les hanches, les genoux ou les mains. Ils sont dus à une détérioration des cartilages des articulations qui les rend douloureux. Voici quelques alternatives aux médicaments :

Actu à voir aussi ...  Ce logiciel gratuit remplace votre visage par celui d'une star pendant vos appels sur Skype ou Zoom  

Les plantes contre l’arthrose. Certaines plantes ont une activité anti-inflammatoire et leur efficacité contre les douleurs articulaires est reconnue. C’est le cas de l’harpagophyton qui peut être utilisé en pommade ou du cassis qui peut être bu en infusion. L’argile verte est traditionnellement employée en pâte (mélangée à de l’eau) sur les articulations douloureuses.

► Le thermalisme. Même si aucune étude ne prouve formellement l’efficacité des cures thermales contre l’arthrose, elles sont très populaires auprès des personnes qui en souffrent. Chez certaines personnes, elles permettent même de diminuer la dose de médicaments antidouleurs. A noter : les cures contre l’arthrose peuvent être prises en charge par l’Assurance maladie.

Bouillote ou glaçons. La chaleur décontracte les muscles et peut dans certains cas soulager rapidement une crise de rhumatismes. S’il s’agit d’une crise inflammatoire, c’est au contraire le froid qui vous soulagera. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin.

► Enfin, un excès de poids peut peser sur vos articulations et augmenter la douleur. Une perte de poids peut être envisagée avec l’aide de votre médecin.

Sources :
– Le guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010.
– L’almanach nature des remèdes maison, Brigitte Mars et Chrystle Fiedler, Hachette pratique, 2012.
– Je me soigne avec les plantes, Dr Jean-Michel Morel, First éditions, 2010.



Source link