Grâce au confinement, Netflix explose son nombre d’abonnés

[ad_1]

Netlfix peut dire merci au confinement. Lors de la présentation de ses résultats financiers du premier trimestre 2020 ce 21 avril, la société a annoncé avoir recruté 15,8 millions de nouveaux abonnés durant cette période. Le service de SVOD dépasse ainsi largement ses prévisions (8,2 millions) et les performances du premier trimestre 2019 (9,6 millions). 

Ce sont désormais 183 millions d’abonnés que compte Netflix à son offre. Avec 5,8 milliards de dollars (5,34 milliards d’euros), son chiffre d’affaires lors de ces trois premiers mois de l’année est en augmentation de 28 % sur un an.

« Cette croissance vient de nouveaux ménages, mais aussi d’anciens abonnés qui avaient mis fin à leur contrat », décrypte David Sidebottom, analyste chez Futuresource, auprès de l’AFP. 

Chapeau bas à Disney+

Pour le deuxième trimestre, Netflix s’attend toutefois à seulement 7,5 millions d’abonnés supplémentaires. Mais cela reste à confirmer dans cette période incertaine :

« Ce chiffre pourrait être bien plus élevé ou bien inférieur en fonction de plusieurs facteurs, y compris quand les gens reprendront leur vie sociale dans les différents pays et à quel point ils couperont la télévision après le confinement », analyse la société. 

Cette performance est d’autant plus remarquable que Netflix doit désormais faire face à la concurrence d’Apple TV+ et plus encore de Disney+. Reed Hastings, le P.-D.G. de Netflix, a d’ailleurs reconnu le talent de ce dernier qui a réussi à recruter 50 millions d’utilisateurs, cinq mois après son lancement :

« Je n’ai jamais vu une exécution aussi réussie de la part du vétéran d’un secteur. Je leur tire mon chapeau ».

Enfin, Netflix va continuer à investir massivement dans ses propres productions.

« Nos programmations originales ont gagné en prévalence sur la plate-forme et nous allons continuer dans cette direction parce que nos fournisseurs sont en train de devenir nos rivaux et ils vont être de moins en moins enclins à nous vendre des contenus », a admis Ted Sarandos, le responsable des contenus de la société.



[ad_2]

Source link