Ce médicament vital pour le coeur est en rupture, que prendre à la place ?



L’agence du médicament alerte sur la rupture mondiale d’un médicament prescrit contre les troubles cardiaques. La France est concernée, de nombreuses pharmacies ne l’ont plus. Alternatives possibles.

Un médicament à base de flécaïnide à libération prolongée, utilisé pour améliorer les symptômes des troubles du rythme cardiaque, fait actuellement l’objet d’une tension d’approvisionnement dans le monde, y compris en France, et peut être indisponible pour de nombreux patients, alerte l’Agence du médicament (ANSM) dans un communiqué du 31 août 2023. Ce médicament – uniquement disponible sur ordonnance – est un antiarythmique, c’est le  Flécaïne® LP. Il est capable de modifier la vitesse de transmission de l’influx nerveux au sein du muscle cardiaque et de lutter contre ses contractions anarchiques. En présence d’arythmie, le cœur a tendance à battre trop lentement (ce qu’on appelle une bradycardie), trop vite (ce qu’on appelle une tachycardie) ou de façon irrégulière.

Que prendre à la place de la Flécaïne ? 

Pour que les patients atteints d’arythmie puissent continuer à être pris en charge, l’ANSM et la Société Française de Cardiologie ont émis des recommandations. En cas d’indisponibilité immédiate du traitement initialement prescrit, les médicaments listés ci-dessous peuvent être dispensés en remplacement par le pharmacien sans avis médical préalable. Le pharmacien doit toutefois informer le patient de ce remplacement et lui conseiller de voir son médecin en cas de survenue d’effet indésirable ou symptôme qu’il jugerait inhabituel.

► Solution de première intention :  si les approvisionnements sont suffisants, le remplacement par une autre spécialité de flécaïnide à libération prolongée (LP), ou immédiate, doit être privilégié.

Actu à voir aussi ...  30% des vols Air France, Orly fermé, Avions Easy Jet et Ryanair...

→ En cas de disponibilité d’une forme LP, les différents dosages des gélules LP peuvent être remplacés par le pharmacien pour obtenir la posologie prescrite : par exemple : une gélule 150 mg LP peut être remplacée par une gélule 50 mg LP et une gélule 100 mg LP, à prendre en une seule fois par jour (dispensation pour un mois seulement).

 En cas d’indisponibilité des formes LP, la forme LP peut être remplacée par la forme à libération immédiate par le pharmacien, en respectant la même dose journalière prescrite, et en indiquant au patient que la prise doit être répartie en 2 prises par jour (matin et soir) : par exemple : 1 comprimé 100 mg à prendre matin et soir, à la place de 1 gélule 200 mg LP une fois par jour (dispensation pour un mois seulement).

► Solution de deuxième intention : si les spécialités à libération prolongée (LP) ou immédiate de remplacement sont en rupture de stock, des préparations magistrales de forme à libération immédiate de flécaïnide peuvent être élaborées avec une matière première à usage pharmaceutique. Comme pour les comprimés à libération immédiate, les préparations magistrales peuvent être remplacées par le pharmacien, en respectant la dose journalière prescrite et en indiquant au patient que la prise doit être répartie en 2 prises par jour (matin et soir) : par exemple : Flécaïne LP 150 mg 1 gélule par jour = préparation magistrale de Flécaïnide acétate 75 mg 1 gélule le matin et 1 gélule le soir (dispensation pour un mois seulement)

► En dernier recours : la flécaïnide peut être remplacée par un médicament à base de propafénone, après consultation d’un cardiologue et sur présentation d’une ordonnance. Dans ce cas, une consultation médicale est nécessaire avant l’instauration du traitement, notamment pour contrôler la fréquence cardiaque du patient, du fait des propriétés bradycardisantes de la propafénone (ralentissement de la fréquence cardiaque). Par ailleurs, cette substitution nécessite un suivi rapproché, notamment par électrocardiogramme au bout du 8e/10e jour, afin de vérifier le rythme cardiaque du patient. La posologie doit être définie par le médecin au cas par cas.

Actu à voir aussi ...  Horoscope du samedi 2 octobre

Je suis un patient qui prend de la Flécaïne, que dois-je faire ?

  • Aller en pharmacie et voir avec son pharmacien pour une délivrance d’un autre médicament équivalent (selon les recommandations ci-dessus)
  • Consulter son médecin si le pharmacien n’a pas été en mesure de dispenser un traitement équivalent et pour que le médecin adapte la prise en charge.
  • Consulter son médecin si des symptômes inhabituels apparaissent lors du changement du traitement.



Source link