Quels sont les effets du tabac sur les gencives ?



Le tabac impacte considérablement la santé bucco-dentaire. Ainsi, la cigarette – la nicotine et le goudron qu’elle contient- est le premier facteur de risque d’apparition de la gingivite et de sa complication, la parodontite. Explications avec Edmond Binhas, chirurgien-dentiste.

Fumer favorise-t-il le risque de gingivite ? 

Le tabac figure en tête des facteurs de risque de développer une gingivite, cette maladie due à une inflammation de la gencive. “Concrètement, le tabac altère la gencive et surtout le parodonte qui est le tissu de soutien de la dent, soit l’os qui tient celle-ci. La gingivite est une inflammation de la gencive et qui progresse à bas bruit. Mais si elle n’est pas prise en charge suffisamment tôt, elle mène à une résorption des tissus qui soutiennent la dent. C’est ce qu’on appelle la parodontite, un déchaussement qui, sans traitement, conduit à une perte des dents“, explique le Dr. Binhas, chirurgien-dentiste. Si la gingivite est réversible lorsqu’elle est traitée suffisamment tôt, la parodontite est irréversible sans intervention. “La prise en charge passe, selon la situation, par recréer de l’os artificiellement“, note notre expert. 

Fumer fait-il mal aux gencives ? 

La gingivite progresse à bas bruit, elle peut être asymptomatique et donc n’être à l’origine d’aucune douleur. 

Pourquoi a-t-on mal aux dents quand on fume ? 

Le tabagisme est à l’origine de douleurs dentaires du fait du déchaussement de la gencive. “Au bout d’un moment, le déchaussement laisse apparaître le collet, cette zone située entre la couronne et la racine de la dent, et qui est beaucoup plus sensible que l’émail. La dent devient alors douloureuse“, précise Edmond Binhas. 

L’arrêt du tabac est le seul moyen vraiment efficace contre les risques liés au tabagisme

Par quel procédé le tabagisme abîme-t-il les dents et les gencives ? 

La gingivite et la parodontite sont les pathologies les plus fréquentes liées au tabac. “Concrètement, le tabac crée une constriction des vaisseaux au niveau des gencives. Elles sont alors beaucoup plus sensibles à l’attaque de la plaque dentaire. La gencive étant moins irriguée, des poches parodontales se créent par la fonte des tissus qui soutiennent la dent. Viennent alors s’y insérer la plaque dentaire et les bactéries à l’origine de la gingivite puis de la parodontite“, expose le chirurgien-dentiste. Le tabagisme peut être à l’origine de plusieurs autres pathologies : la mauvaise haleine, la formation d’aphtes, la langue noire et villeuse… Il s’agit là de pathologies inconfortables mais toutefois bénignes. Le tabac est aussi responsable de cancers de la bouche, une tumeur peut se développer sur la langue, les joues, le palais, les lèvres ou les gencives. Le tabagisme chronique a aussi un impact sur les traitements bucco-dentaires. La cicatrisation est notamment beaucoup plus longue et difficile chez le fumeur que chez le non-fumeur. “Le tabagisme chronique peut ainsi représenter une contre-indication à la pose d’un implant. Poser un implant sur des gencives inflammatoires, c’est prendre le risque d’un rejet, donc on ne traite qu’après un sevrage“. Ainsi, le tabac impacte directement et indirectement la santé et l’esthétique bucco-dentaire. 

Actu à voir aussi ...  Voici les 35 tendances mode incontournables au printemps-été 2023

Fumer fait-il noircir les gencives et les dents ? 

Selon notre spécialiste, “le tabagisme entraîne l’accumulation de dépôt de nicotine et de goudron. Il contribue à la coloration brunâtre inesthétique que prennent les dents chez les fumeurs”. Nicotine et goudron sont donc responsables d’un jaunissement puis d’un noircissement des dents. Habituellement roses lorsqu’elles sont saines, des gencives très rouges peuvent être le premier signe de la gingivite du fumeur. 

Fumer fait-il saigner les gencives ? 

Les saignements constituent parfois l’un des premiers symptômes d’une infection des gencives. “Toutefois il est tout à fait possible de souffrir d’une gingivite sans saignement, même si le saignement reste un signe de la gingivite“, précise notre interlocuteur. 

L’arrêt du tabac est le seul moyen vraiment efficace contre les risques liés au tabagisme. Sans cela, il est important de prendre grand soin de ses dents et de sa bouche – se brosser efficacement les dents au moins deux fois par jour, réaliser des bains de bouche quotidiennement. Il faut aussi être vigilant au tout premiers signes d’infection : gencives rouges, saignements, légère sensibilité due au déchaussement. “Enfin, il est primordial de se rendre chez son dentiste très régulièrement afin de traiter au plus tôt les infections, car la très grande majorité des fumeurs, sinon la totalité, développera des pathologies liées au tabac“, conclut Edmond Binhas. 

Merci à Edmond Binhas, chirurgien dentiste, pour son expertise. 



Source link