Zoom retire de son appli iOS le bout de code qui envoyait des données à Facebook

[ad_1]

Il y a quelques jours, l’application de vidéoconférence Zoom était épinglée après une découverte fâcheuse : sa version iOS envoyait des données statistiques à Facebook même si l’utilisateur ne possédait pas de compte sur le réseau social.

L’information avait été révélée par Motherboard qui expliquait que Zoom s’appuyait sur une API Facebook pour intégrer certaines fonctionnalités dans son application. Seul problème, Zoom n’indiquait nulle part dans sa politique de confidentialité une telle pratique.

La connexion avec Facebook modifiée

Suite à cette découverte, Zoom a expliqué à Motherboard prendre très au sérieux la confidentialité des données de ses utilisateurs. Pour prouver sa bonne foi, l’éditeur indique avoir implémenté le module Login with Facebook pour offrir aux utilisateurs un moyen simple de se connecter facilement à Zoom, et qu’ils n’ont été mis au courant que cette API collectait des données que récemment.

Si aucune donnée personnelle stratégique n’était aspirée, Zoom explique que l’API en cause envoyait au réseau social la version d’iOS, le fuseau horaire de l’utilisateur, le modèle de l’appareil, le nom de l’opérateur mobile, la taille de l’écran, le type de processeur ainsi que l’espace de stockage disponible, confirmant ainsi l’information initiale de Motherboard.

L’éditeur s’est donc penché sur une solution alternative pour continuer de proposer la connexion via Facebook. L’utilisation du SDK de Facebook a finalement été abandonnée, et la fonction a été revue et corrigée pour que l’utilisateur passe désormais par le navigateur web de l’iPhone.

Zoom, qui s’est confondu en excuses et ne souhaite sans doute pas voir ses très nombreux nouveaux membres fuir sa solution, invite tous les utilisateurs sous iOS à mettre à jour sans plus tarder l’application sur leur appareil.

Source : Motherboard



[ad_2]

Source link