Office 365 devient Microsoft 365 et enrichit son offre par abonnement

[ad_1]

Il ne faut désormais plus parler d’Office 365, mais de… Microsoft 365. A l’occasion d’une « conférence de presse virtuelle », COVID-19 oblige, le géant du logiciel a dévoilé aujourd’hui une mise à jour de sa célèbre offre de logiciels par abonnement, qui sera lancée le 21 avril. Il a visiblement une idée en tête : séduire davantage de familles, avec l’ajout de fonctions pratiques à Word, Excel, Outlook et Powerpoint, mais aussi le lancement de deux nouveaux logiciels.

Teams pour le grand public

Le premier est bien connu des professionnels, surtout en cette période de télétravail forcé : il s’agit de Teams, l’outil de travail collaboratif largement inspiré de Slack… Que Microsoft espère voir désormais adopté par le grand public.
Cette version intégrera de nouvelles fonctions, qui permettront notamment d’organiser votre vie quotidienne avec vos proches et vos différents cercles d’amis. On remarque notamment l’arrivée d’un « dashboard » depuis lequel tous les membres d’une famille pourront accéder aux prochains événements d’un calendrier partagé, à des fichiers partagés, ou à… une liste de tâches.

Un outil puissant de contrôle parental

Autre nouveau venu : « Microsoft Family Safety », qui n’est autre qu’un puissant outil de contrôle parental. Il permettra aux parents de gérer les accès aux applications et le temps d’écran de leur progéniture sur les terminaux Windows, Android et Xbox. Ils pourront ainsi limiter, par exemple, leur utilisation de Netlix ou leur temps de jeu sur Fortnite, quelque soit l’appareil qu’ils utilisent.
Autre fonction surprenante : le partage de position, qui permettra aux parents de savoir où se trouvent leurs enfants et même… s’ils n’ont pas été trop vite ou fait de détour en se déplaçant en voiture.

Cette nouvelle application, qui sera disponible sous Android et iOS pour commencer, sera disponible en preview dans quelques mois.

De nouvelles fonctions pour Excel, Word et Powerpoint

Vous vous rappelez de Money, le célèbre gestionnaire de budget de Microsoft ? Redmond le ressuscite avec cette nouvelle suite logicielle. Il sera désormais intégré à Excel, et permettra de gérer votre compte par le biais d’un plug-in pour le tableur.
La grande nouveauté, c’est que Money pour Excel sera en mesure de récupérer les données de transaction auprès de votre banque pour vous aider à mieux gérer vos finances. La fonction n’est cependant prévue que pour les Etats-Unis, dans un premier temps.

Plus fun, sans doute, de nouveaux templates Excel vous permettront de récupérer et d’analyser des données sur une centaine de sujets différents, allant des films aux informations nutritives d’aliments courants… en passant par les Pokémon !

Word, quant à lui, bénéficiera désormais d’une fonction « Editor » qui utilise l’intelligence artificielle pour vous aider à mieux écrire, notamment en vous soumettant des corrections stylistiques, ou en vous aidant à écrire de façon plus concise, plus claire ou plus inclusive.

Powerpoint gagne un « coach » qui vous aidera à mieux poser votre voix durant votre présentation, mais aussi un assistant baptisé Designer pour vous aider à rendre automatiquement vos slides plus jolies.

Cette nouvelle mouture inaugure également de nombreuses nouvelles fonctions plus mineures, notamment le partage de calendriers personnel et professionnel sur Outlook.com, qui permettra, sans révéler vos activités, d’indiquer vos obligations privées à votre entourage professionnel. Nous ne manquerons pas de vous guider dans ces nouvelles fonctions par le biais de tutoriels quand celles-ci seront disponibles.

La bonne nouvelle, c’est que le passage à Microsoft 365 ne fait pas évoluer le prix de l’abonnement, qui reste donc strictement identique en France. Soit 6,99 euros par mois pour l’abonnement « personnel » (ou 69 euros par an) et 9,99 euros par mois pour l’abonnement « famille » (ou 99 euros par an).



[ad_2]

Source link