Johnny, drogue, strip-tease, malformation, mort suspecte… Tout savoir



Joëlle Mogensen est décédée à seulement 29 ans, mais elle aurait fêté ses 71 ans ce 3 février. La chanteuse du groupe “Il était une fois” aura connu coup de foudre et demande en mariage à 16 ans, gloire, amour fou, mais aussi enfer de la cocaïne, de l’héroïne et immense solitude. Secrets de celle dont la mort est, encore aujourd’hui, entourée de mystères…

Joëlle Mogensen a quitté ce monde le 15 mai 1982 à seulement 29 ans. Elle aurait fêté ses 71 ans ce 3 février. Il était une fois… une ravissante et pétillante blonde, adulée pour son talent comme pour son charisme. Mais dans l’histoire, la chanteuse ne reste pas heureuse jusqu’à la fin des temps. Découvrez les secrets de l’artiste au destin brisé, de ses débuts dans une boite de strip-tease au mystère de sa mort, en passant par ses succès avec le groupe Il était une fois

Joëlle Mogensen a étudié aux Beaux-arts

Joëlle Choupay-Mogensen naît le 3 février 1953 à Long Island, dans l’État de New York. Elle est la fille du diplomate de l’Unicef Herbert Mogensen, d’origine danoise, et d’une mère franco-vietnamienne née en Syrie, prénommée Claudia. 

Joëlle Mogensen vit aux Etats-Unis jusqu’à ses 7 ans, puis, part au Danemark avec sa famille. Passionnée par la musique depuis son jeune âge, la jolie blonde devient choriste de la radio nationale danoise. Le chant n’est pas la seule discipline dans laquelle elle excelle, puisqu’elle est également particulièrement douée en natation. A ses 16 ans, elle s’installe en France, à Grimaud, dans le Var, avec ses parents. Décidément dotée d’une véritable fibre artistique, elle s’inscrit aux Beaux-Arts de Marseille.

Joëlle Mogensen : sa folle rencontre avec Serge Koolenn

Alors qu’elle chante un été à St-Tropez, elle rencontre à la terrasse d’un café deux musiciens de Michel Polnareff, le guitariste Serge Koolenn et le batteur Richard Dewitte. “Serge a été le plus rapide et a demandé tout de suite Joëlle en mariage alors qu’elle n’avait que 16 ans à peine. Elle a dit oui pour rigoler. La suite a prouvé qu’il y avait eu là un véritable coup de foudre entre elle et lui“, s’est souvenu Richard Dewitte à Melody TV. La jeune femme tombe sous le charme de Serge Koolenn et tous deux vivent un bel amour de vacances.

Actu à voir aussi ...  Il était une fois la pâtisserie

Mais comme le chante Laurent Voulzy, quand vient la fin de l’été, il faut alors se quitter… Le guitariste doit rentrer à Paris. La séparation est déchirante, à tel point que Joëlle Mogensen décide de le rejoindre en région parisienne. Tous deux s’installent ensemble dans un appartement à Colombes, dans les Hauts-de-Seine.

Joëlle Mogensen a travaillé dans une boite de strip-tease à Pigalle

En 1970, tandis que Michel Polnareff n’a plus l’inspiration pour faire travailler ses musiciens, Serge Koolenn se retrouve sans emploi. Alors, il se fait embaucher dans le bar d’une boite de strip-tease de Pigalle avec Joëlle Mogensen. “On a eu l’idée de faire un spectacle de strip-tease comique“, s’était remémoré Serge Koleenn dans l’émission Les 7 Pêchés Capitaux. En 1971, le couple forme le groupe Il Etait Une Fois avec Richard Dewitte, Lionel Gaillardin, Bruno Walter et Christian Burguière. Le début d’une aventure…

L’année suivante, la chanteuse remporte haut la main le concours Futures vedettes, organisé par Salut les Copains et Pathé-Marcon. Cette victoire a l’effet d’un véritable propulseur de carrière pour le groupe, qui sort un premier album, Rien qu’un ciel. Le groupe multiplie les apparitions télévisées, et fait la première partie de Salvatore Adamo à l’Olympia, quelques années avant l’inoubliable succès de J’ai encore rêvé d’elle.

Joëlle Mogensen a rembarré Johnny Hallyday : “Il a carrément pleuré”

Avec son talent indéniable, son sourire sémillant et ses yeux océan, Joëlle Mogensen “crevait l’écran“, se souvient Richard Dewitte dans l’émission Les clés d’une vie.Tout le monde était amoureux d’elle, c’était dingue“, a-t-il ajouté. Le batteur a d’ailleurs raconté que Johnny Hallyday lui-même avait succombé au charme de la chanteuse, lorsqu’il était parti en tournée avec Il Etait Une Fois, dans les années 70.

Actu à voir aussi ...  ces signes astro qui vont roucouler tendrement

Il lui a fait une vraie déclaration d’amour. Il avait un costume blanc cassé, avec un chapeau en plus, elle nous a tout raconté. Et il a carrément pleuré. Il lui a dit: ‘Je vais quitter Sylvie, je suis amoureux de toi’. Elle était gênée, elle ne pouvait pas l’envoyer balader. Mais il était vraiment amoureux“, s’est-il souvenu.

Joëlle Mogensen : Drogue, solitude… La descente aux enfers 

En 1977, Joëlle fait des photos de charme pour le magazine Lui. Les ventes du magazine explosent. Mais rapidement, Il Etait Une Fois découvre la rançon de la gloire. Tandis que Joëlle Mogensen devient de moins en moins présente pour le groupe, Serge Koolenn la quitte pour une autre et Richard Dewitte claque la porte du groupe. “On n’en arrivait pas à se détester, mais presque“, s’est souvenu Richard Dewitte dans Les 7 Pêchés Capitaux. La chanteuse, qui se languit de son batteur, tombe en dépression.

Pour tenter de remonter à la surface, en 1979, l’hypnotique blonde signe un contrat en solo avec Eddie Barclay, grâce à son père, et sort l’année suivante son album Joëlle tout court, qui connaît un succès mitigé.

En 1981, elle est choisie pour animer plusieurs numéros de l’émission Tout nouveau tout beau. Mais le programme ne trouve pas son public. Un autre échec difficile à supporter pour Joëlle Mogensen, qui s’enfonce dans une abysse de drogue, d’alcool et de tristesse. “Du moment où le groupe s’est séparé, elle s’est fait cerner par des gens de ce show-business odieux qui lui ont proposé gratuitement ce genre de produit“, avait déploré Serge Koolenn dans Les 7 Pêchés Capitaux.

Joëlle Mogensen : le mystère de sa mort

Le 15 mai 1982, Joëlle doit passer la soirée chez sa sœur, mais décommande au dernier moment. Elle reste chez des amis, dans un appartement du XIXe arrondissement de Paris…. et y est retrouvée morte, victime d’un œdème aigu du poumon, selon l’autopsie qui est pratiquée. 

Actu à voir aussi ...  bars et restaurants se préparent à rouvrir, le bilan

Malgré l’autopsie, un mystère entoure la mort de la chanteuse. Certains sont persuadés que Joëlle est décédée d’une overdose, d’autres pensent à un suicide. Richard Dewitte, lui, a une idée bien précise sur ce qui a pu causer la mort de l’artiste. “Ils ont découvert qu’elle avait une malformation cardiaque que tout le monde ignorait, elle y compris. Elle s’est étouffée dans son sommeil. Elle avait une bronchite pas soignée. C’est sa soeur Katia qui m’a racontée ça : elle crachait du sang, elle ne voulait pas aller chez le médecin, elle toussait comme une malade. La nuit où elle est partie, elle s’est étouffée“, a-t-il raconté sur Melody TV. Serge Koolenn, quant à lui, décède en 2015.



Source link