“Pas mieux préparé à la séparation qu’au coup de foudre”



Alors que David Hallyday publie son autobiographie “Meilleur album”, il a fait de rarissimes confidences sur son amour fou avec Estelle Lefébure et sur leur douloureux divorce. Leur séparation a mis le chanteur de 59 ans “à terre”…

Dans son autobiographie, Meilleur Album, sortie le 23 novembre dernier, David Hallyday se livre comme il ne l’avait encore jamais fait auparavant. Sur la fameuse bataille de l’héritage, qui l’a opposé pendant de longs mois à Laeticia Hallyday, la femme de son illustre père décédé, Johnny Hallyday, d’abord, mais également sur son divorce avec la mère de ses filles, Estelle Lefébure

Estelle Lefébure, “l’alter-ego” de David Hallyday 

David Hallyday et Estelle Lefébure se sont mariés en septembre 1989, puis ils ont accueilli deux filles : Ilona, née en 1995, et Emma Smet, qui a vu le jour en 1997. Entre les tourtereaux, l’alchimie a toujours été évidente, à en croire le chanteur de 57 ans qui décrit l’ancienne mannequin comme son “alter-ego”.

“J’ai eu la certitude, au milieu de cet escalier, que cette divine inconnue deviendrait ma femme et la mère de mes enfants”, révèle-t-il effectivement dans son livre dans lequel il revient avec bonheur sur le jour de leur union. “Je me rappelle avoir vu quelques larmes rouler sur les joues de mes parents pourtant rompus aux émotions”, confie-t-il. Toutefois, ce mariage comportait une ombre de taille au tableau : l’absence du père de son épouse, atteint d’une leucémie foudroyante. “Malheureusement, il est décédé le lendemain – ce fut l’ombre au-dessus de ce mariage”, conclut le fils de Johnny Hallyday et de Sylvie Vartan.

Actu à voir aussi ...  Comment faire une tarte tatin ?

“Je ne l’ai pas vue venir” : David Hallyday et sa rupture “très douloureuse” avec Estelle Lefébure

Un peu plus loin dans le livre, David Hallyday revient avec pudeur mais beaucoup d’émotion sur l’épreuve qu’a été sa séparation, survenue en 2003, avec la mère de ses filles. “Cette période-là en toute franchise, je ne l’ai pas vue venir. D’un autre côté, qui peut dire en se mariant, qu’il est en train de prévoir son divorce ?”, écrit-il. 

Et de poursuivre : “Tout commence donc toujours par une phrase, lâchée un soir dans la lumière tamisée de la cuisine : ‘Et si on faisait un break ?’ En politique, ils appellent ça un ‘moratoire’, dans les affaires ‘un délai de réflexion’ : on sait toujours comment ça finit. Et pourtant, on n’est pas mieux préparé à la séparation qu’au coup de foudre”

David Hallyday “complètement à terre” après la séparation

Une rupture “nécessaire” mais “très douloureuse” pour le père de famille qui n’hésite pas non plus à entrer quelque peu dans les détails. “Au-delà de notre séparation avec Estelle, j’avais la sensation de divorcer de mes propres enfants. Ce fut terrible. Mes filles représentent tout pour moi, et l’idée qu’un autre homme puisse un jour partager leur vie me martyrisait le cœur et me mettait complètement à terre”, raconte David Hallyday avec émotion.

Mais tout est bien qui finit bien pour l’interprète de Sang pour sang et de Tu ne m’as pas laissé le temps qui a réussi son divorce autant que son coup de foudre puisque lui et Estelle Lefébure n’ont jamais perdu le lien. Surtout, celui qui est désormais grand-père a depuis refait sa vie avec Alexandra Pastor, avec qui il a eu un troisième enfant, Cameron Hallyday, né en 2004. 

Actu à voir aussi ...  Lupin : la colère des habitants d'Étretat face au succès de la série Netflix - News Séries



Source link