La manette Google Stadia peut enfin être utilisée sans fil sur un smartphone Android



On tranche enfin les dernières amarres sur Stadia. La nouvelle mise à jour de l’appli qui sert de portail au service de cloud gaming de Google amène enfin la fonctionnalité appelée des vœux des souscripteurs : le câble pour jouer sur smartphone avec la manette Google n’est plus nécessaire. Hourra !

Bien entendu, toutes les informations continuent de transiter via le Wi-Fi, il faut donc que le smartphone (compatible Stadia, dont la liste est disponible ici) et la manette soient connectés au même réseau pour que la magie opère.

Jouer sur réseau mobile 3G/4G (et a fortiori 5G) n’est pas encore possible mais Google travaillerait sur le sujet d’arrache-pied selon les dernières rumeurs. Il n’en demeure pas moins que cela reste un gros caillou dans la chaussure du géant : ses adversaires – le Microsoft Project xCloud (en bêta fermée) et le GeForce NOW de Nvidia – fonctionnent sur réseau mobile, comme en Wi-Fi.

À parcourir aussi : Notre dossier complet sur Stadia, le service de cloud gaming de Google

Google respecte son calendrier tout en étant en retard

Comme Google l’avait annoncé en fin d’année dernière, les ordinateurs ont pu s’affranchir de la connexion filaire de la manette début mai. Les appareils Android compatibles attendaient leur tour avec impatience.

À lire aussi : Nvidia lance enfin GeForce NOW, son offre de cloud gaming, gratuite… ou payante

Cette évolution – tant attendue – va être enfin l’occasion de vérifier s’il existe des différences de réactivité entre les différentes versions de Stadia (TV, mobile et Web via Chrome). De là à parier que cet ajout tardif va enfin susciter l’intérêt des foules pour Stadia, en version gratuite comme payante, nous ne nous y risquerons pas.

Actu à voir aussi ...  ce supercalculateur de Microsoft est un monstre dédié à l'IA 

Le service de cloud gaming semble avoir beaucoup de mal à convaincre, malgré les dernières améliorations apportées par Google (streaming en 4K sur le web, écran partagé pour les joueurs, etc.) et un catalogue de jeux compatibles (mais payants) qui grandit

Source : Google Stadia





Source link