“Le décongestionnant nasal doit être inhalé”



Balsolène est un médicament indiqué comme décongestionnant nasal au cours des affections respiratoires banales (rhumes, rhinites, rhinopharyngites) chez l’adulte et l’enfant de plus de 12 ans. “Balsolène ne doit pas être avalé, mais inhalé” rappelle l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) le 7 février.

Le 7 février 2022, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) alerte sur les erreurs de voie d’administration du Balsolène. Elle rappelle que “le décongestionnant nasal Balsolène ne doit pas être avalé, mais inhalé” et de rappeler “aux patients que le mode d’administration de Balsolène se fait par fumigation : la solution doit être placée dans un bol d’eau chaude ou dans un inhalateur en plastique”Ce médicament est indiqué comme décongestionnant au cours des affections respiratoires banales (rhumes, rhinites, rhinopharyngites) chez l’adulte et l’enfant de plus de 12 ans. “Des cas d’erreurs médicamenteuses avec ce médicament nous ont été rapportés. Ces erreurs consistent en une ingestion accidentelle du produit par confusion avec, le plus souvent, un sirop antitussif, notamment suite à la délivrance concomitante de ces 2 produits. Les effets indésirables rapportés sont des irritations oropharyngées et douleurs gastriques” met en garde l’ANSM. Afin d’améliorer la lisibilité de la voie d’administration, l’étui et l’étiquetage de Balsolène seront prochainement modifiés : la mention “Ne pas avaler” sera inscrite en plus gros précise encore l’Agence. Le Balsolène est vendu en pharmacie. Le Balsolène est composé de benjoin du Laos, dit du Siam, d’huile essentielle de niaouli et d’eucalyptus et de lévomenthol. Ce médicament n’est pas remboursable, et son prix est libre selon la base de données publique de médicaments du ministère de la Santé. Pour utiliser Balsolène, verser une cuillère à café de solution dans un bol d’eau très chaude mais non bouillante et inhaler les vapeurs. Répéter les inhalations 3 fois par jour. Au niveau des contre-indications, il ne faut pas prendre de Balsolène en cas d’hypersensibilité à l’un des constituants, ou en cas d’antécédents de convulsions (fébriles ou non) pour les enfants. “Cette spécialité contient des dérivés terpéniques (eucalyptus, niaouli, lévomenthol) qui peuvent entraîner à doses excessives: des accidents à type de convulsions, chez le nourrisson et chez l’enfant, des pauses respiratoires et des collapsus chez le nourrisson met en garde le ministère de la Santé. “En cas d’allaitement, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament en cas d’allaitement du fait de l’absence de donnée cinétique sur le passage des dérivés terpéniques dans le lait et de leur toxicité neurologique potentielle chez le nourrisson.”



Source link

Actu à voir aussi ...  en France, symptômes, comment ça s'attrape ?