Le Vent de la plaine : quand Burt Lancaster se faisait recadrer par Lillian Gish – Actus Ciné


Pour le western “Le Vent de la plaine”, Burt Lancaster et le réalisateur John Huston ont cru devoir apprendre à tirer à l’actrice Lillian Gish… qui leur a donné une bonne leçon !

Le Vent de la plaine est un western dirigé par John Huston et réunissant l’ancien acrobate et athlète Burt Lancaster, l’héroïne d’Ariane Audrey Hepburn et le héros de la Seconde guerre mondiale devenu acteur Audie Murphy. Nous sommes en 1960, et tous les trois sont déjà des stars.

L’histoire est celle d’une famille de fermiers, les Zachary, installée au Texas depuis deux générations. Le père a été tué par les indiens Kiowas en défendant sa maison et un climat de haine contre les indiens s’est depuis installé entre les deux communautés. Un vagabond, Abe Kelsey, vêtu d’une vieille tenue militaire, harcèle les Zachary en les défiant…

En amont du tournage, John Huston et Burt Lancaster décident d’apprendre à tirer au revolver à Lillian Gish, actrice qui joue la mère de la famille Zachary. Cette dernière, 67 ans, se laisse emmener dans le désert pour effectuer l’entraînement mais sur place, remet les deux hommes à leurs places.


M.G.M.
Lillian Gish et Burt Lancaster

Lillian Gish fait preuve d’une maestria dans la maîtrise des armes à feu, laissant bouches bées Lancaster comme Huston. La comédienne, qui a commencé jeune sur les planches puis à 19 ans au cinéma dans L’Invisible ennemi (1912), leur raconte alors qu’elle a appris à tirer il y a bien longtemps en prenant des cours auprès d’Al J. Jennings.

Ce dernier était un avocat devenu un authentique “pistolero” et “desperado” de l’Ouest américain puis, à l’arrivée du cinéma, s’était reconverti en acteur et -comme du reste le vrai Frank James, frère de Jesse- en consultant sur les armes à feu pour les westerns. Sacré parcours ! Jennings verra d’ailleurs son histoire  adaptée au cinéma dans Al Jennings of Oklahoma de Ray Nazarro en 1951.

Actu à voir aussi ...  Glace à la noix de coco maison

Lancaster et Huston, qui s’attendaient à donner une leçon de tir à Lillian Gish, en ont plutôt reçu une.


M.G.M.
Audrey Hepburn dans “Le Vent de la plaine”

L’info en plus

Pour la petite histoire, le projet devait être réalisé par Delbert Mann et écrit par J.P. Miller, mais tous les deux voulaient un film sombre là où les producteurs -dont Lancaster- souhaitaient un film plus commercial. A l’époque, on parle de Kirk Douglas pour le rôle du frère de Lancaster puis, suite au départ de Mann et Miller pour divergences créatives, les noms de Tony Curtis et Richard Burton circulent.

Le coscénariste John Huston assure finalement la réalisation, et c’est Audie Murphy qui est finalement choisi pour le rôle de Cash Zachary. Là encore, des problèmes apparaîtront entre le metteur en scène (qui veut un film antiraciste) et la production qui souhaite un pur film d’action. Qui a eu gain de cause dans le montage final ? A vous de trancher !

Les héroïnes de western à travers les époques (ciné et série) :


Voir le diaporama

Diaporama

Natalie Portman, Eva Green… Les visages du western au féminin

20 photos



Source link