Jardins de La Paix sur les lieux de mémoire de la Grande Guerre



Depuis 2018, pas moins de 14 jardins de la Paix ont été créés dans les 5 départements de la région Haut de France et en Belgique, des douves du château de Péronne aux fortifications Vauban à Le Quesnoy, de la clairière de l’armistice en forêt de Compiègne au Vieux Craonne sur le Chemin des Dames, en passant par Arras, Thiepval, Vimy, Notre-Dame de Lorette ou Passchendaele en Belgique.

A l’horizon 2023, 35 jardins seront produits, permettant de créer un chemin de la Paix en lien avec celui du circuit de la Mémoire.

Quelques projets de jardins à venir …
Amiens : Jardin de la Paix australien
Braine :  Jardin de la Paix danois
Flesquières: Jardin de la Paix franco-britannique
Neuville St-Vaast : Jardin de la Paix polonais
– Noyelles-sur-mer :  Jardin de la Paix chinois
– Richebourg : Jardin de la Paix indien + Jardin de la Paix portugais

Réalisés grâce au soutien des collectivités et de nombreux mécènes, les jardins sont entretenus par Art & Jardins | Hauts-de-France et ses agents du chantier d’insertion, en lien avec les services techniques territoriaux.

Les Jardins de la Paix créent des espaces de repos et de retour à soi-même, proposant un regard alternatif sur notre devenir et sur cette Paix toujours remise en question.

Questionner et révéler les sites emblématiques des Hauts de France en soutenant artistes et paysagistes de la jeune création contemporaine, c’est participer à la valorisation et à la préservation de l’héritage culturel de la région tout en stimulant l’attractivité touristique.


https://www.artetjardins-hdf.com/directory-project/jardins-de-la-paix/





Source link

Actu à voir aussi ...  Le tour du monde des animaux en chocolat avec Edwart