Kitchari ou ce plat de la cuisine cuisine Ayurvédique qui fait tellement de bien

[ad_1]

Kitcahri cuisine Ayurvédique (2)

Moi qui adore la cuisine indienne et notamment la grande famille des currys, je n’avais absolument jamais entendu parler du Kitchari, le mets emblématique de la cuisine Ayurvédique. J’ai été conquise : c’est délicieux et ça fait vraiment du bien.

C’est quoi le Kitchari ?

Il s’agit d’un plat composé de riz, de lentilles et d’épices dites “digestives”. Sa texture est celle d’un porridge. La particularité de Kitchari est d’être extrêmement digeste et riche en protéines complètes. Il se suffit donc à lui-même mais vous pouvez l’accompagner de légumes.

Dans la cuisine Ayurvédique, il se consomme dans le cadre de cures qui ont pour objectif de mettre notre système digestif au repos et donc de retrouver une belle énergie.

La première fois que j’ai succombé, c’était pour me sentir mieux suite à un problème de santé. Je suis ravie d’avoir eu la curiosité d’essayer. J’ai dégusté le kitchari sur 3 repas et j’en ai vraiment ressenti les bienfaits. Je prépare aujourd’hui régulièrement le Kitchari mais sur un seul repas, voire deux s’il y a des restes. Il est devenu un grand classique à la maison : notre plat de réconfort. La première fois que je l’ai préparé, je l’ai proposé à David car j’apprécie que toute la tablée partage le même repas. Il se trouve qu’il a beaucoup aimé, tout comme Noé. J’ai également partagé la recette avec ma fille Gabrielle et le Kitchari est devenu un grand classique chez elle aussi.

Pour plus d’informations sur le Kitchari dans la cuisine Ayurvédique, je vous invite à lire le billet de Clémence Catz et celui de Gitanjali Roche.

Comment préparer le Kitchari ?

Il vous faut du riz Basmati et des mung dal : haricots mungo pelés qui ressemblent à des pois cassés jaunes. Je les trouve dans le quartier indien de Paris mais vous pouvez utiliser des lentilles corail comme le fait ma fille Gabrielle. Pour le reste, on utilise du gingembre frais et des épices que l’on trouve facilement.
On sert le kitchari avec du jus de citron fraîchement pressé et des herbes fraîches. Vous pouvez aussi ajouter des légumes préalablement cuits.

Tout cuit ensemble et la texture se rapproche de celle d’un poirier. C’est extrêmement réconfortant, nourrissant et très digeste.

Un vrai coup de cœur.

Kitchari : la recette

Je me suis inspirée de celle de Gitanjali en changeant au fil du temps des bricoles

Pour 4 personnes

  • 100 g riz basmati
  • 120 g de lentilles (moong dal) ou de lentilles corail
  • 1.2 l d’eau (filtrée pour moi)
  • 1 c. à s d’huile végétale
  • 1 c. à café de graines de cumin
  • 1 c. à café de cumin moulu
  • 1 c. à café de coriandre moulue
  • 1 c. à café de curcuma
  • 1 c. à café bombée de gingembre frais pelé et râpé
  • 1/2 c. à café de graines de moutarde (facultatif)
  • ½ bouquet de coriandre
  • 1 à 2 citrons verts ou jaunes
  • Sel

Comment faire ?

Rincez le riz et les lentilles dans une passoire.
Dans une cocotte, faites chauffer l’huile, ajoutez les graines de cumin et faite-les revenir sur feu moyen jusqu’à ce qu’elles crépitent.
Ajoutez le reste des épices (y compris le gingembre frais), mélangez puis ajoutez quelques cuillères à soupe d’eau pour ne pas brûler les épices.
L’eau va s’évaporer et les épices vont former une sorte de pâte.
Ajoutez le mélange riz et lentilles puis mélangez.
Ajoutez l’eau, portez à ébullition, baissez le feu puis laissez mijoter pendant une trentaine de minutes, sans couvrir la cocotte.
A mi-cuisson, ajoutez un peu de sel (pas certaine que ça soit dans la recette d’origine mais j’ai succombé).
Mélangez de temps en temps, surtout à la fin.
Goûtez. Si le riz ou les lentilles ne sont pas assez cuits, ajoutez un peu plus d’eau.
Le mélange doit ressembler à un porridge.

Servez avec des quartiers de citron et la coriandre ciselée. Le citron va apporter un chouette équilibre à ce plat, ne le zappez pas.

Si vous ^tes fan de cuisine indienne veggie, je vous invite à retrouver ma recette de curry de lentilles corail (Dahl).



[ad_2]

Source link