record de mortalité en Inde, derniers chiffres


CORONAVIRUS MONDE – 157 812 392 contaminations et 3 285 591 morts ont été comptabilisés dans le monde. L’Inde enregistre un nouveau record de décès en une journée avec 4 197 décès dimanche. Dans le même temps, les Espagnols se sont réveillés avec un peu plus de liberté. Vaccination des pays, restrictions, déconfinement, nombre de morts, classement… Infos en direct et chiffres du jour.

[Mise à jour du dimanche 9 mai 2021 à 21h08] Selon l’université Johns Hopkins, 157 812 392 contaminations et 3 285 591 morts ont été enregistrés au 9 mai. Les Etats-Unis restent le pays le plus endeuillé avec 581 572 morts enregistrés depuis le début de l’épidémie. Invité par la chaîne NBC dimanche, le conseiller médical de la Maison blanche Anthony Fauci a déclaré que la mortalité avait sans “aucun doute” été sous-estimée dans le pays. La flambée épidémique ne faiblit pas en Inde qui enregistre un nouveau record de mortalité en une journée. En 24 heures, le pays a ainsi comptabilisé 4 197 décès, selon les données du ministère de la Santé de dimanche. L’Espagne a levé une partie de ses restrictions samedi soir et permet notamment à ses habitants de circuler de nouveau librement d’une région à l’autre. Quant à l’Allemagne, depuis samedi, elle dispense les personnes vaccinées de certaines obligations comme le fait de présenter un test PCR négatif pour se rendre dans les commerces non essentiels. Chiffres, tableau, courbes d’évolution de l’épidémie, de la vaccination et point de situation en direct. 

  • La mortalité sous-évaluée aux Etats-Unis. Le Covid-19, qui a officiellement fait 581.000 morts depuis début 2020 aux Etats-Unis, a sans “aucun doute” tué beaucoup plus de monde dans le pays le plus endeuillé au monde par la pandémie, a estimé dimanche le conseiller médical de la Maison Blanche Anthony Fauci dans l’émission “Meet the press” de la chaîne NBC. Une étude publiée cette semaine par l’Université de Washington estime à plus de 900.000 morts le bilan réel du coronavirus outre-Atlantique.
  • La France étend l’obligation de quarantaine. Depuis samedi minuit, les voyageurs en provenance de la Turquie, du Sri Lanka, du Bangladesh, du Pakistan, du Népal, des Emirats Arabes Unis et du Qatar doivent observer une quarantaine obligatoire de 10 jours à leur arrivée en France. La restriction prévaut déjà pour l’Inde, le Brésil, le Chili, l’argentine et l’Afrique du Sud. 
  • 4 197 décès en Inde en 24 heures. En 24 heures, l’Inde a enregistré 4 197 décès, selon les données du ministère de la Santé. Ce nouveau record national de mortalité en une journée porte le bilan total à 238.270 décès.
  • Levée partielle des restrictions en Espagne. L’Espagne s’est réveillée avec un goût de liberté retrouvée dimanche puisque ses habitants sont désormais autorisés à sortir de leur région. Dans la plupart des régions ibériques, la fin de cette limitation de déplacement signifie également la levée du couvre-feu. C’est le cas à Barcelone où des centaines de personnes se sont réunies pour fêter la fin de ces restrictions, comme le rapporte l’AFP
  • Levée des restrictions pour les Allemands vaccinés. Une ordonnance, adoptée jeudi en Allemagne, dispense les personnes vaccinées, ainsi que celles ayant contracté le virus pendant les six derniers mois, d’un certain nombre de restrictions, rapporte Le Monde. Ainsi, à partir de samedi, les personnes concernées n’ont plus à présenter de test négatif pour se rendre dans les commerces non essentiels ou aller chez le coiffeur, et ne sont plus comptées dans le quota d’invités que l’on peut accueillir chez soi. Par ailleurs, ces individus ne devront plus se soumettre à une quarantaine s’ils arrivent de l’étranger, et circuler librement sur les heures de couvre-feu qui s’applique dans certaines zones du territoire allemand. 
  • Cuba va injecter ses propres vaccins. L’île caraïbéenne va commencer à vacciner sa population la semaine prochaine avec des vaccins faits maison, encore en phase expérimentale, a rapporté la BBCCinq vaccins sont actuellement en développement à Cuba. Deux d’entre eux, Abdala et Soberana 2, qui s’administrent en trois doses, vont commencer à être injectés. Le sérum Abdala a terminé sa troisième et dernière phase d’essais cliniques, tandis que Soberana 2 devrait achever sa dernière phase d’essais à la mi-mai.
  • Le pape en faveur d’une levée temporaire des brevets. Le pape François a soutenu la levée des brevets sur les vaccins contre le Covid-19, dans un message vidéo retransmis lors du concert caritatif “Vax Live” organisé samedi. Le but de cette proposition est de favoriser la diffusion de vaccins aux pays pauvres. Le pape argentin a condamné “le nationalisme étroit qui empêche, par exemple, l’internationalisation des vaccins“, et évoqué “un esprit de justice qui nous mobilise afin d’assurer un accès universel aux vaccins et la suspension temporaire des droits de propriété intellectuelle“.

Combien de cas de Covid-19 dans le monde ?    

Le nombre de cas de coronavirus était stable dans le monde entre la semaine 16 et la semaine 17 (26 avril au 2 mai). Au 7 mai 2021, plus de 157 millions de personnes ont été testées positives au virus selon les comptages de l’Université Johns Hopkins (157 812 392). Selon les chiffres du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies153 220 576 cas ont été confirmés entre le 31 décembre 2019 et le 2 mai 2021. Ces chiffres varient selon les définitions de cas appliquées dans chaque pays et leurs stratégies de dépistage.  

Tableau des 10 pays recensant le plus grand nombre de cas de Covid-19 dans le monde au 9 mai 2021 (Sources : Université Johns Hopkins)

Pays

Nombre de cas confirmés

Nombre total d’habitants (en millions)

Pourcentage de la population infectée

Etats-Unis

32 692 904

328,2

9,93%

Inde 22 296 414 1 353

1,65%

Brésil

15 145 879

209,5

7,23%

France

5 829 166 66,9 8,71%
Turquie 5 016 141 84,3 5,95%
Russie 4 824 621 144,5 3,34%
Royaume-Uni 4 450 578 66,65 6,68%
Italie 4 111 210 60,3 6,81%
Espagne 3 567 408 47

7,59%

Allemagne

3 530 887

83,1

4,25%

Actu à voir aussi ...  Le navigateur Brave a une astuce pour tromper les publicitaires et préserver votre vie privée

> Voir le nombre de cas des autres pays

L’épidémie de coronavirus continue de faire des morts. Le 9 mai, plus de 3,2 millions de décès sont déplorés, selon les comptages de l’Université Johns Hopkins (3 285 591) et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies 3 209 416 entre le 31 décembre 2019 et le 2 mai). 

Tableau des 10 pays recensant le plus grand nombre de décès par Covid-19 dans le monde au 9 mai 2021 (Source : Johns Hopkins Université)

Pays

Nombre de décès

Pourcentage de la population décédée

Etats-Unis

581 572

0.18%

Brésil

421 316

0.20%

Inde

242 362 0.02%

Mexique

218 928 

0.17%

Royaume-Uni 127 865

0.19%

Italie

122 833

0.20%

Russie 111 425

0.08%

France

106 438 0.16%
Allemagne 84 794 0.10%
Espagne 78 792

0.17%

> Voir le nombre de décès des autres pays

Après l’apparition du virus en Chine en décembre 2019, l’Europe est rapidement devenue l’épicentre de l’épidémie obligeant plusieurs pays à confiner les populations dès le mois de mars. Puis le virus s’est propagé aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Inde.

En semaine 17 (26 avril au 2 mai) :

  • Santé Publique France rapporte 5,7 millions de nouveaux cas ont été signalés, soit une situation stable par rapport à la semaine précédente et une hausse de 6% des décès.
  • Les pays signalant les plus grands nombres de nouveaux cas étaient la Turquie avec 257 992 nouveaux cas, la France avec
    150 275 nouveaux cas et l’Allemagne avec 129 404 cas.
  • Les pays ayant signalé le plus grand nombre de nouveaux cas en Europe étaient la Turquie avec 378 771 nouveaux cas, la France avec 202 396 nouveaux cas et l’Allemagne.
  • En Europe, les pays rapportant les plus grands nombres de décès étaient la Pologne, qui a enregistré 2 653 nouveaux décès (-22%), la Russie avec 2 630 nouveaux décès (-1%) et la Turquie avec 2 493 nouveaux décès (+4%).

Courbe d’évolution des nouveaux cas journaliers de Covid-19 dans le monde jusqu’au 9 mai 2021 

courbe-covid-monde-cas-evolution
Courbe d’évolution des nouveaux cas journaliers de Covid-19 dans le monde jusqu’au 9 mai 2021 © Université Johns Hopkins

Le gouvernement espagnol a décrété, pour l’ensemble du territoire national à l’exception des Canaries, un état d’alerte sanitaire jusqu’au 9 mai 2021. 

  Nombre de cas de Covid-19 en Espagne Rang dans le monde Nombre de décès en Espagne Rang dans le monde
09/05/2021 3 567 408 9 78 792 10

Pour voyager en Espagne :

Un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat doit être négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports). Cette obligation est étendue aux voyageurs entrant par la route, depuis la France, à compter du 30 mars. Ne sont pas concernés par cette mesure : les enfants âgés de moins de six ans, les voyageurs en correspondance aérienne, et, s’agissant de l’arrivée par la route, les professionnels du transport routier entrant en Espagne dans le cadre de leur activité, les travailleurs transfrontaliers et les résidents de la zone frontalière pour des déplacements ne dépassant pas un rayon de 30 km de leur lieu de résidence.

Cette obligation de présentation d’un test PCR négatif s’applique aux voyageurs, quels que soient leur nationalité et le motif de leur entrée en Espagne, venant d’un pays classé ” à risque “, c’est-à-dire enregistrant un taux d’incidence égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants. Les voyageurs en provenance de France sont donc concernés par cette obligation.

Une pénalité financière dissuasive est prévue en cas de non présentation d’un test PCR négatif à l’arrivée. Le document présentant le résultat du test PCR doit être rédigé en espagnol, en français, en allemand ou en anglais. Les tests salivaires dont le prélèvement n’a pas été effectué en laboratoire, mais à domicile, n’autorisent pas le voyage.

Aucune mise en quarantaine à l’entrée sur le territoire espagnol n’est en vigueur.

L’ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles de la ” nouvelle normalité “, qui prévoient notamment :

  • le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public, y compris les hôtels et les commerces, lorsqu’une distance d’un mètre cinquante ne peut être respectée entre deux personnes ;
  • le port du masque obligatoire dans les véhicules, si les passagers ne résident pas dans le même foyer ;
  • le respect des gestes barrières ;
  • la tenue de registres de passagers par les opérateurs de transports, conservés pendant quatre semaines.

La situation évoluant rapidement, il est recommandé de s’informer régulièrement des dispositions prises par les autorités nationales et locales et de s’y conformer strictement, sous peine de fortes amendes, en consultant le site du ministère espagnol de la santé (en espagnol).

Couvre-feu de 23h à 6h, que les communautés autonomes peuvent avancer ou retarder d’une heure, à l’exception des motifs suivants :
acquisition de médicaments, produits sanitaires et autres biens de première nécessité.

Courbe d’évolution des cas Covid en Espagne au 5 mai 2021

courbe-covid-espagne
Courbe d’évolution des cas Covid en Espagne au 5 mai 2021 © Université Johns Hopkins

La grande majorité des régions italiennes sont désormais classées au niveau “orange” ou “rouge”, risque élevé. En effet, l’Italie a décidé de reconfiner les zones “rouges” avec les écoles et commerces non-essentiels fermés et d’appliquer de nouvelles mesures plus strictes aux régions “oranges”. 

  Nombre de cas de Covid-19 en Italie Rang dans le monde Nombre de décès en Italie Rang dans le monde
09/05/2021 4 111 210 8 122 833 6

Le décret-loi (DPCM) en vigueur du 26 avril au 31 juillet 2021 maintient les régions italiennes en quatre catégories selon le risque de transmission du virus :

  • Zone rouge pour un risque maximal : Sardaigne.
  • Zone orange pour un risque élevé : Basilicate, Calabre, Sicile, Pouilles, Val d’Aoste.
  • Zone jaune pour un risque modéré : Abruzzes, Campanie, Émilie-Romagne, Frioul-Vénétie Julienne, Latium, Ligurie, Lombardie, Marches, Molise, Piémont, Toscane, Ombrie, Vénétie, Provinces de Trente et de Bolzano.
  • Zone blanche pour un risque réduit : Aucune région.
Actu à voir aussi ...  quelles mesures pour "sauver" les fêtes de Noël ?

Le placement d’une région dans l’une de ces quatre catégories est décidé par le ministre de la santé, en tenant compte de nombreux indicateurs. Chaque région peut renforcer les mesures restrictives (au niveau des provinces voire des communes). La situation sanitaire est donc réévaluée régulièrement ainsi que le classement des régions. Par conséquent les voyageurs sont invités à vérifier leur statut avant tout déplacement sur la carte et la FAQ du Gouvernement italien ainsi que les sites des régions.

Au niveau national, des mesures communes s’appliquent dans les 3 zones (rouge, orange ou jaune) :

  • Un couvre-feu de 22h00 à 5h00 du matin (sauf pour des raisons professionnelles, de santé ou de nécessité) ; une attestation (disponible sur le site du ministère de l’Intérieur) devient nécessaire pour toute sortie pendant les horaires du couvre-feu ;
  • L’obligation de porter un masque en permanence : dans les lieux fermés accessibles au public, mais aussi dans les lieux fermés autres que les domiciles privés, et à l’extérieur ;
  • L’interdiction des rassemblements et des festivités en intérieur ou en extérieur, à l’exception de celles liées à des cérémonies civiles ou religieuses.

En complément, des mesures variables sont prévues selon la couleur des régions :

Zone jaune :

  • Déplacements autorisés au sein de la région, ainsi qu’entre régions jaunes ;
  • Visites aux proches autorisées, dans la limite de 4 adultes extérieurs au foyer ;
  • Tous les commerces ouverts dans le respect des règles de distanciation ;
  • Bars et restaurants ouverts le midi et le soir mais seulement en extérieur (et à l’intérieur après le 1er juin et jusqu’à 18h) ;
  • Cinémas, salles de concert, théâtres et clubs ouverts au public dans le respect des règles de distanciation et sur réservation de places assises. Ces lieux ne pourront pas accueillir plus de 1 000 spectateurs en extérieur et 500 en intérieur et sont limités à 50% de leur capacité habituelle.
  • Activités sportives, même en équipe et de contact, autorisées en extérieur. A partir du 1er juin, les stades rouvriront aux événements et aux compétitions ainsi qu’au public dans la double-limite de 25% de la capacité habituelle et de 1 000 spectateurs en extérieur et 500 en intérieur.
  • Piscines et salles de sport ouvertes respectivement le 15 mai et le 1er juin ;
  • A partir du 15 juin, possibilité d’organiser des foires ;
  • A partir du 1er juillet, possibilité d’organiser des congrès ou des conventions ; réouverture des centres thermaux et parcs d’attraction.

Zones orange :

  • Déplacements interdits à partir de, vers et à l’intérieur de ces régions, et entre les communes ; excepté si vous êtes muni d’un justificatif de motif impérieux ou d’un ” certificat vert ” (voir plus bas) ;
  • Visites aux proches autorisées, dans la limite de 2 adultes extérieurs au foyer ;
  • Les commerces pourront ouvrir dans le respect des règles de distanciation, mais les centres commerciaux seront fermés les week-end et jours fériés ;
  • Les services de restauration (bars, pubs, restaurants, glaciers,…) seront uniquement ouverts pour la vente à emporter.

Zones rouges :

  • Seuls les commerces alimentaires ou de première nécessité seront ouverts et les activités de service aux personnes assurée ;
  • Déplacements interdits à partir de, vers et à l’intérieur de ces régions ; excepté si vous êtes muni d’un justificatif de motif impérieux ou d’un ” certificat vert ” (voir plus bas) ;
  • Les services de restauration (bars, pubs, restaurants, glaciers,…) seront uniquement ouverts pour la vente à emporter.

Courbe d’évolution des cas en Italie au 5 mai 2021

courbe-covid-italie
Courbe d’évolution des cas Covid en Italie au 5 mai 2021 © Université Johns Hopkins
  Nombre de cas de Covid-19 en Allemagne Rang dans le monde Nombre de décès en Allemagne Rang dans le monde
09/05/2021 3 530 887 10

84 794

9

Pour rappel, il convient de respecter les mesures de distanciation physique et l’obligation du port du masque dans les transports en commun (masque chirurgical/masque FFP2 en Bavière, masque FFP2 à Berlin), les commerces (masque chirurgical/masque FFP2 en Bavière, masque FFP2 à Berlin) et dans certaines rues et quartiers.

Sont interdits sur tout le territoire :

  • Les rassemblements de plus de 1 foyer plus une autre personne maximum ;
  • Les nuitées touristiques (les déplacements privés non impérieux sont fortement déconseillés, y compris pour rendre visite à la famille) 
  • Les déplacements et sorties hors du domicile entre 22 heures et 5 heures.

Sont fermés sur tout le territoire fédéral :

  • Les lieux de spectacles, de loisirs, de sports, de restauration et d’hébergement, de soins corporels ;
  • Au-delà d’un taux d’incidence de 150, les commerces non essentiels. En dessous d’un taux d’incidence de 150, possibilité de se rendre dans les commerces non essentiels, sur rendez-vous, muni d’un masque FFP2 et d’un test COVID négatif réalisé dans la journée ;
  • Par exception, les coiffeurs restent ouverts, sur rendez-vous, muni d’un masque FFP2 et d’un test COVID négatif réalisé dans la journée.

La France étant classée en zone à incidence élevée depuis le 28 mars par les autorités fédérales allemandes, tout voyageur y ayant séjourné durant les 10 derniers jours, quelle que soit sa nationalité ou son lieu de résidence habituel, doit se conformer aux mesures mises en place par les autorités allemandes. La liste des zones concernées est évolutive. Il convient de consulter très régulièrement le site du Robert Koch Institut (information disponible en allemand et en anglais).

Actu à voir aussi ...  Méfiez-vous des "coachs bien-être", prévient la DGCCRF

Evolution des cas de Covid-19 en Allemagne, par jour au 5 mai 2021.

courbe-covid-allemagne
Courbe d’évolution des cas de Covid-19 en Allemagne jusqu’au 5 mai  © Université Johns Hopkins

Les États-Unis sont le pays le plus lourdement affecté au monde par la pandémie de coronavirus en chiffres absolus. Le président des Etats-Unis, Joe Biden, fait de la lutte contre la Covid-19 une priorité. Il a annoncé que les voyageurs arrivant en avion devraient être en mesure de présenter un test négatif au virus et devront effectuer une quarantaine

  Nombre de cas de Covid-19 aux USA Rang dans le monde Nombre de décès aux USA Rang dans le monde
09/05/2021 32 692 904  1 581 572 1

A compter du 26 janvier 2021, les passagers âgés de 2 ans ou plus voyageant à destination des États-Unis, à partir de tout pays étranger dont la France, doivent présenter lors de leur embarquement le résultat d’un test de dépistage virologique réalisé dans les trois jours calendaires précédant le vol ne concluant pas à une contamination par la COVID-19. Ces mesures s’appliquent même en cas de simple transit sur le territoire américain.

Courbe d’évolution des cas de Covid aux Etats-Unis au 5 mai 2021

courbe-covid-etats-unis
Courbe d’évolution des cas journaliers de Covid-19 aux Etats-Unis © Université Johns Hopkins

En Angleterre, la réouverture des pubs, restaurants et magasins non-essentiels a eu lieu le 12 avril.

  Nombre de cas de Covid-19 au Royaume-Uni Rang dans le monde Nombre de décès au Royaume-Uni Rang dans le monde
09/05/2021 4 450 578 6 127 865 5

Voyage France-Angleterre : La présentation d’un test négatif de moins de 72 heures est obligatoire pour entrer en Angleterre et en Écosse depuis la France.  Il peut s’agir d’un test PCR ou d’un test antigénique, à condition de respecter un seuil de spécificité de 97% et de sensibilité de 80%. Suite aux décisions des autorités françaises, il n’est plus nécessaire de justifier d’un motif impérieux pour entrer en France depuis le Royaume-Uni. Les autorités britanniques mettent à jour une liste des centres en mesure de pratiquer les tests Covid 19.

Selon l’ECDC, l’Europe totalise 50 722 884 cas de Covid-19 du 31 décembre 2019 jusqu’au 25 avril 2021 et 1 074 175 morts.

Sur la semaine du 26 avril au 2 mai :

→ La région Europe : plus de 1,1 million de nouveaux cas et plus de 22 000 décès ont été signalés. Les nombres de nouveaux cas et de décès sont en baisse respectivement pour les quatrième et troisième semaines consécutives.

→  Les pays ayant signalé les plus grands nombres de nouveaux cas étaient la Turquie avec 257 992 nouveaux cas, la France avec 150 275 nouveaux cas et l’Allemagne avec 129 404 nouveaux cas. 

carte-covid-europe-cas
Carte de l’épidémie de Covid-19 en Europe sur les cas cumulés en semaine 16 et 17 de 2021 © Ecdc.europa.eu
carte-covid-monde
Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, dans le monde, sur les 14 derniers jours, pour les semaines 16-17 (26 avril au 3 mai) © Ecdc.europa.eu

Depuis le 24 janvier, tout déplacement international – depuis l’étranger vers la France et de France vers l’étranger – est totalement et strictement déconseillé jusqu’à nouvel ordre. En application du décret n° 2021-57 du 23 janvier 2021, tout voyageur de 11 ans ou plus souhaitant venir en France en provenance d’un pays de l’espace européen (Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) a l’obligation de présenter le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (RT-PCR) ne concluant pas à une contamination par le COVID-19 réalisé 72 heures avant le départ. Cependant, cette mesure ne s’applique ni aux frontaliers ni aux voyageurs arrivant par voie terrestre (par la route et par le train).

DATES CLES DE L’EPIDEMIE DE COVID-19 DANS LE MONDE
  • 31 décembre 2019, l’Organisation mondiale de la Santé en Chine est informée de plusieurs cas de pneumonies dans la ville de Wuhan. 44 personnes sont infectées entre cette date et le 3 janvier 2020.
  • 7 janvier 2020, les autorités chinoises identifient un “nouveau type de coronavirus”.
  • 13 janvier, un cas importé est recensé en Thaïlande.
  • 15 janvier, le virus cause la mort d’une première personne à Wuhan, un homme de 69 ans. 
  • 23 janvier, trois villes chinoises dont Wuhan sont placées en quarantaine.
  • 25 janvier, trois personnes contaminées sont recensées en France, deux à Paris et une Bordeaux. Ce sont les premiers cas enregistrés sur le continent européen.
  • 30 janvier, l’Organisation mondiale de la Santé décrète l’urgence de santé mondiale. Cette mesure n’avait été décrétée que 5 fois depuis sa création (pour Ebola (deux fois), la grippe H1N1, Zika et la poliomyélite). 
  • 11 mars, l’OMS classifie de pandémie la diffusion de la maladie à coronavirus Covid-19 dans le monde.
  • 13 mars, l’OMS désigne désormais l’Europe comme épicentre.
  • 16 mars, l’Europe ferme ses frontières ainsi que celles de l’espace Schengen. La France met en place un dispositif de confinement interdisant les déplacements.
  • 2 avril, le million de cas de coronavirus dans le monde est dépassé, et plus de 51.000 morts, selon le décompte de l’hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • 28 juin, le cap des 10 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et les 500 000 décès ont été atteints dans la nuit du 28 au 29 juin 2020, selon les chiffres de l’hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Au 1er octobre, le cap du million de morts du Covid-19 dans le monde est franchi.
  • 27 janvier 2021, plus de 100 millions de personnes ont été infectées par le nouveau coronavirus dans le monde. 
  • 28 janvier 2021 : record de décès en 24 heures avec 18 000 personnes décédées du Covid-19.
  • 19 février 2021 : le cap des 110 millions de cas depuis le début de l’épidémie est dépassé dans le monde.





Source link