On pourra bientôt stocker près de 1000 To de données sur une cartouche magnétique

[ad_1]

Si la croissance de la densité des disques durs ralentit nettement ces dernières années, celle des cartouches de stockage magnétiques (LTO, Linear Tape-Open) continue son incroyable progression qui double la quantité de données stockées à chaque génération. Alors que les cartouches de la norme LTO-9 (24 To/60 To compressés) devraient arriver d’ici quelques mois sur le marché afin de supplanter la technologie LTO-8 actuelle (12 To/30 To compressés), Fujifilm dévoile des chiffres impressionnants pour la génération LTO-13.

Prévue pour arriver à l’horizon 2032, cette nouvelle génération de cassettes à bande magnétique stockera 384 To de données non compressées. Mais comme de nombreux utilisateurs ont recourt à la compression de données, Fujifilm communique aussi le chiffre de 960 To en compression 2,5:1, soit quasiment 1 pétaoctet par cartouche !

Loin d’être morte, la technologie de stockage sur bande magnétique est toujours en vie et a la faveur des administrations et entreprises notamment pour le stockage long terme, le stockage froid ou encore le stockage hors ligne. Si l’accès aux données est plus lent qu’avec les technologies à plateau – et infiniment plus lent que les SSD – le coût au téraoctet est largement inférieur, les médiums sont plus solides et plus stables dans le temps.

Et surtout, les capacités de stockage sont largement supérieures. Alors que les fabricants de disques durs tablent sur un maximum de 50 To à l’horizon 2026, la technologie de bandes magnétiques LTO devrait offrir de 48To/120To (LTO-10) à 96To/240To (LTO-11), selon le bon déroulement de la feuille de route du consortium.
Une feuille de route qui devra réaliser un saut technologique majeur pour atteindre les objectifs de la norme LTO-14 : sur le papier, les promesses de sont de 768To/1920To par cartouche. Mais là, on est bien au-delà de 2032 !

Sources : Blocksandfiles via TechPowerUp



[ad_2]

Source link