Le processeur de votre futur Pixel pourrait être entièrement conçu par Google



Google travaillerait sur ses propres processeurs de calcul pour smartphone et Chromebook. D’après les sources du site internet Axios, Big G aurait commencé à élaborer des CPU pour d’autres appareils que ses serveurs. Des puces qui pourraient être utilisées dans des appareils de 2021 ou 2022 mais dont on sait déjà quelques petites choses.

Nom de code : Whitechapel (Chapelle Blanche), les premiers modèles en phase de test embarqueraient 8 coeurs sous licence ARM, et ils seraient le fruit d’une collaboration entre Google et Samsung. Le procédé de gravure en 5 nm du coréen (EUV) serait utilisé pour réaliser les circuits.

Outre les coeurs de calcul, des modules dédiés à différentes tâches seraient présents. On parle de parties capables d’utiliser des technologies d’intelligence artificielle de Google mais aussi d’un composant spécialement dédié à Assistant pour de meilleures performances et un mode Always-On, afin de l’interroger même quand le smartphone est en veille.

Google et les puces, une histoire qui continue

Google conçoit déjà des composants, notamment ceux qui servent à améliorer et traiter les photos sur les Pixel, qui mêlent à la fois de la puissance de calcul et des « connaissances » acquises grâce au machine learning.

En 2016, Google envisageait déjà de se mettre au CPU. Toutefois, s’il y parvient à court terme, cela lui permettrait de faire jeu égal avec Apple par exemple, qui pense et conçoit lui-même les puces « A » pour smartphone et tablette, mais les fait fabriquer par TSMC notamment. Avec des processeurs made in Google, le géant du web pourrait mieux contrôler son écosystème, se passer des services de Qualcomm ou Intel pour le composant le plus complexe de ces prochaines créations. Voire de les proposer à d’autres marques si le succès et l’appétence sont au rendez-vous.

Actu à voir aussi ...  Des pirates créent un eBay du ransomware... pour vendre des données privées volées de Madonna

Source : Axios





Source link