le SUV géant, hybride et rechargeable, qui promet de ne consommer que 3L aux 100 km



Exit les 180 g/km de CO2 du gros Edge, bienvenue à l’Explorer PHEV et ses émissions réduites à 71 g/km. La stratégie d’électrification de Ford a connu un virage à 180° avec le remplacement de son SUV familial par cette version hybride rechargeable de son Explorer.
Ce dernier est déjà un habitué des familles américaines puisqu’il s’agit d’un modèle déjà commercialisé aux Etats-Unis, où sa capacité à embarquer sept passagers lui assure un certain succès. 

840 Nm de couple pour 2,4 tonnes sur la balance

Pour propulser cette énorme masse sur les routes européennes, et compenser le poids induit par son hybridation, Ford a fait gonfler sa fiche technique.
Le moteur traditionnel, un V6 de 3 litres, est associé à un second moteur électrique (100 ch) pour une puissance totale de 450 ch et quelques 840 Nm de couple, tout de même.
La boîte automatique à 10 rapports est accompagnée d’une petite batterie de 13,6 kWh qui assure au SUV environ 44 km d’autonomie en 100% électrique. Cette hybridation permettra donc de réaliser de petits trajets en épargnant la consommation de carburant.
À ce propos, Ford communique sur une consommation théorique de 3,1 l/100km. Cette promesse d’une consommation réduite paraît toutefois bien ambitieuse compte-tenu des 2,4 tonnes de la bête, surtout une fois que la batterie sera à plat. 

Le Ford Explorer PHEV sera proposé en deux finitions, ST-Line et la plus luxueuse, Platinum. Son prix démarre à 77 000 euros. Dans la mesure où il n’émet pas moins de 50 g/km de CO2 et qu’il ne coûte pas moins de 50 000 euros, il n’est pas éligible au bonus écologique de 2 500 euros réservé aux voitures hybrides. 

Actu à voir aussi ...  Horoscope du vendredi 23 septembre 2022





Source link