Quand Elon Musk appelle à démanteler Amazon sur Twitter



Elon Musk est-il devenu totalement incontrôlable sur Twitter ? Réagissant à un post du journaliste et écrivain Alex Berenson, le patron de Tesla s’est indigné qu’Amazon refuse de vendre son dernier ouvrage critique sur la politique de confinement pour lutter contre le Covid-19. Il a, à son tour, mis en ligne plusieurs messages interpellant sans retenue Jeff Bezos. « C’est fou », « Il est temps de démanteler Amazon. Les monopoles ont tort », a-t-il écrit.

D’après CNBC, Amazon serait revenu depuis sur son refus et aurait présenté ses excuses à Berenson, affirmant qu’il s’agissait d’une erreur.

Des dérapages à répétition

Si Elon Musk a été si prompt à critiquer Amazon, c’est qu’il a été lui-même un observateur très critique du confinement qu’il n’a pas hésité à qualifier de « fasciste ». Il a aussi exprimé son mécontentement de ne pouvoir vendre davantage de modèles de Tesla et de devoir fermer ses usines.

Ce n’est pas la première fois qu’il dérape sur le réseau social. Elon Musk a même l’habitude de lâcher des réflexions métaphysiques surprenantes du type « Je vais vendre tous mes biens physiques ».

Plus pénalisant pour ses affaires, il ne se prive pas de commentaires financiers pouvant influencer les marchés. Il a dû payer une amende à la suite d’un tweet où il envisageait de retirer son entreprise de la Bourse. Ce qui lui a coûté son poste de président du conseil d’administration de Tesla, ainsi qu’une amende. A la suite de cet incident, il avait même accepté que le directeur juridique de Tesla chaperonne toutes ses publications. Malgré cela, il y a quelques semaines, il s’est plaint que le cours de bourse Tesla était trop élevé. Rien ne semble pouvoir arrêter Elon Musk sur Twitter.

Actu à voir aussi ...  Horoscope Bélier pour la semaine prochaine

Source : CNBC





Source link