on a testé la mise à jour pour smartphone qui s’inspire beaucoup d’Apple


Ces dernières années, Xiaomi a fait d’immenses progrès en termes de logiciel. Longtemps accusé d’être une mauvaise copie de l’iOS d’Apple, le système MIUI s’est émancipé pour devenir l’une des surcouches Android les plus élégantes du marché. MIUI 10 a changé de design, MIUI 11 l’a simplifié… Petit à petit, Xiaomi réussit l’exploit de gommer tous les défauts de son système d’exploitation pour satisfaire son public européen. 

Avec MIUI 12, Xiaomi ambitionne de se propulser au niveau des constructeurs les plus pointus en la matière comme Samsung ou Apple. L’entreprise chinoise s’attaque donc aux petits détails en espérant faire la différence. Nous lavons testé la nouvelle version de MIUI en version bêta sur le smartphone Mi 10 Pro

Nouvelles animations et centre de contrôle

A-t-on parlé trop vite en affirmant que Xiaomi avait cessé d’imiter Apple ? Avec MIUI 12, la marque chinoise a clairement rallumé la photocopieuse. La mise à jour emprunte énormément de petits détails à iOS et, à notre grande surprise, les réplique avec brio. Là où de nombreux constructeurs se sont souvent brûlés les ailes en voulant « faire du Apple », Xiaomi parvient à proposer une excellente expérience utilisateur. Utiliser MIUI 12 au quotidien s’avère plaisant.

Le diable se cache dans les détails et plus spécifiquement dans les animations. Xiaomi a revu le fonctionnement de son système d’exploitation pour rendre extrêmement fluides les tâches que l’on effectue le plus. Par exemple, lorsque l’on effleure une icône, l’application s’ouvre avec un effet d’agrandissement extrêmement naturel. Même chose à la fermeture, ce qui donne l’impression d’interagir vraiment avec son appareil. Beaucoup de constructeurs tentent de faire de même, mais peu avec autant de réussite. Xiaomi a certainement atteint le niveau de sa source d’inspiration californienne.

Autre nouveauté qui risque de diviser les utilisateurs, le centre de notifications est désormais séparé en deux parties. Le geste que vous avez l’habitude de faire (un glissement vers le bas en partant du haut de l’écran) ne donne désormais accès qu’aux notifications. Pour accéder au réglages rapides (Wi-Fi, Bluetooth, lampe torche etc.), il faut effectuer ce même geste depuis… le coin supérieur droit du smartphone, comme sur iOS. Les anciens propriétaires d’un iPhone ne risquent pas d’être dépaysés, l’interface de ce « centre de contrôle » est identique à celle d’iOS ! À vrai dire, Xiaomi a même copié les couleurs bleu et orange du système d’Apple. On remarque aussi que lorsque l’on active ou désactive une fonction, le bouton virtuel réagit avec une très jolie animation. Là encore, c’est exactement le même comportement que sur iOS.

Actu à voir aussi ...  Meilleur sac à langer pour le confort des parents et des bébés

Dans l’application Paramètres, saluons aussi les quelques idées originales de Xiaomi. Par exemple, des « boutons liquides » donnent l’impression de contenir de l’eau comme s’il s’agissait de récipients. En inclinant le smartphone vers la gauche ou la droite, le liquide bouge. C’est très amusant. Le nouveau gestionnaire de stockage, qui explique avec pédagogie quelles sont les données qui prennent de la place sur votre smartphone, est également bienvenu. Malgré leur important penchant à copier Apple, les designers de Xiaomi sont indéniablement doués. 

Super fond d’écran, la super idée

Autre bonne idée de l’équipe design de Xiaomi, la marque chinoise est la première à lancer des « super wallpaper » animés. Si le choix est aujourd’hui très limité (trois paysages sur Terre, un sur Mars), il permet à l’utilisateur d’avoir un fond d’écran qui évolue en fonction de l’état de son smartphone. Par exemple, l’écran toujours allumé montre une Terre de loin, l’écran verrouillé se concentre sur un continent tandis que, lorsque que vous posez votre empreinte sur l’écran, le smartphone donne l’impression de subitement zoomer sur un paysage. Nos premières heures avec MIUI 12 nous font aimer cette fonctionnalité même si nous ne pouvons que douter de son utilité à long terme. Ne risque-t-on pas de s’en lasser, comme avec n’importe quel fond d’écran animé ?

Un multitâche digne d’un petit PC

Cette fois-ci, ce n’est pas d’Apple que Xiaomi s’est inspiré mais de Samsung. Admettons tout de même que le constructeur chinois a, selon nous, amélioré le système de multitâche fenêtré de son rival coréen. Depuis la vue multitâche, en maintenant appuyé son doigt une application quelques instants, l’utilisateur a la possibilité de l’épingler dans un coin de l’écran pour ensuite la déplacer à l’endroit de son choix (c’était déjà possible avec la Calculatrice dans MIUI 11). Par exemple, cela permet de mettre dans un coin de l’écran une conversation de groupe WhatsApp très active que l’on souhaite surveiller pendant que l’on lit un article. Xiaomi permet aussi d’épingler cette application dans un format miniature pour y accéder quand on le souhaite. 

Actu à voir aussi ...  Quiz Oscar Isaac : connaissez-vous tous les visages du héros de Moon Knight ? - News Séries

Si seule une minorité d’utilisateurs risque d’utiliser cette fonction, nous devons nous avouer positivement surpris par l’implémentation de ce système multitâche par Xiaomi. Tout est plutôt bien pensé et l’interface est très réactive. 

Le tiroir d’applications pour tous 

Pour le coup, on ne comprend pas ce que fabrique Xiaomi. On pensait le tiroir d’applications déjà déployé sur tous les smartphones de la marque, puis on a constaté qu’il était finalement absent de MIUI 11 présent sur les Mi 10 et Mi 10 Pro à leur lancement. Pour rappel, cette fonction permet de laisser sur son bureau seulement les applications que l’on souhaite voir. Les autres sont accessibles d’un simple geste de bas en haut sur l’écran. 

Avec MIUI 12, Xiaomi annonce enfin un déploiement sur tous ses smartphones. Espérons qu’il n’y ait pas un énième changement d’avis entre temps…

Bilan : une mise à jour généreuse 

Après plusieurs heures avec MIUI 12, nous ne pouvons que reconnaître le talent des équipes de Xiaomi pour améliorer leur système d’exploitation. Même si MIUI 12 emprunte énormément à Apple, il réussit à améliorer encore l’expérience utilisateur des smartphones Xiaomi. Depuis le lancement de MIUI 10 en 2018, le constructeur chinois semble vraiment suivre le bon chemin, avec à chaque fois une mise à jour qui fait mouche. Seule interrogation, séparer le centre de notifications et le centre de contrôle sur Android a-t-il vraiment du sens ? Aux utilisateurs de juger. 





Source link