Microsoft muscle considérablement le Linux qu’il a intégré à Windows 10



Le « sous-système Linux » (WSL, Windows Subsystem for Linux) que Windows 10 intègre depuis quatre ans est en passe de devenir un véritable OS dans l’OS.
Présentée l’année dernière, la version 2 de WSL s’appuie sur un vrai kernel Linux et sera enfin disponible officiellement d’ici à la fin du mois, au travers de la Windows 10 May Update 2020.

Une fois activé, WLS 2 s’exécute dans une machine virtuelle Hypervisor et peut, selon Microsoft, se lancer en moins de deux secondes. Durant son exécution, cette nouvelle version du sous-système serait trois à six fois plus performante que la précédente.

Mais Microsoft ne compte pas s’arrêter là. À l’occasion de la conférence Build 2020, l’éditeur a annoncé l’ajout prochain d’une interface graphique à WSL 2, ce qui permettra de lancer des applications avec fenêtres. Jusqu’à présent, les utilisateurs ne pouvaient utiliser que des lignes de commandes.

Parallèlement, WSL 2 intégrera bientôt le support de puces graphiques. Le but n’est pas de pouvoir exécuter des jeux vidéos, mais de permettre des calculs massivement parallèles, en prenant appui sur des frameworks tels de que Cuda ou DirectML. Vous l’aurez compris, le public ciblé est avant tout celui des développeurs.

Source : Microsoft





Source link

Actu à voir aussi ...  Festival des jardins à la Villa Rothschild à Cannes