ouverture de la phase d’admission le 19 mai



Prochaine étape pour les lycéens ? La phase d’admission qui aura lieu du mardi 19 mai au 17 juillet 2020. Calendrier et conseils.

[Mise à jour du 15 mai à 15h47]. Alors que les lycéens s’apprêtent à passer le baccalauréat sous forme de contrôle continu, le calendrier Parcoursup a bien été maintenu. Prochaine étape : la phase d’admission dans l’enseignement supérieur qui débutera le mardi 19 mai 2020 à 17h et se terminera le 17 juillet 2020 à minuit. Pendant cette période, les candidats au bac vont pouvoir commencer à répondre aux propositions qui leur ont été faites. Par ailleurs, “les épreuves terminales du baccalauréat étant annulées, les propositions d’admission seront envoyées sans interruption, du 19 mai jusqu’au 15 juillet” précise le gouvernement.

Après avoir confirmé leurs voeux d’orientation, les élèves vont pouvoir répondre aux propositions reçues lors de la phase d’admission qui débute le 19 mai à 17 heures et se termine le 17 juillet à minuit.

19 mai-17 juillet Phase d’admission : les élèves peuvent consulter les réponses à leurs formations et devront répondre obligatoirement à chaque proposition selon les délais. 
Fin juin Ouverture de la phase d’admission complémentaire
Du 29 juin au 1er juillet Les élèves qui ont conservé des vœux pour lesquels ils sont en liste d’attente, peuvent alors se connecter à leur dossier pour indiquer ceux qui les intéressent toujours. Après les résultats du bac, début juillet, et si l’élève a définitivement accepté une formation, il pourra s’inscrire directement auprès de l’établissement.
De fin juin au 11 septembre La phase complémentaire permettra de formuler 10 nouveaux vœux (selon les places disponibles) pour les élèves n’ayant pas reçu de proposition d’admission à cette date.

Chaque matin, les dossiers des élèves sont mis à jour sur la plateforme Parcoursup. Aussi, “les listes d’attente évoluent et les candidats sont alertés dès qu’ils reçoivent une ou plusieurs propositions d’admission” précise le ministère de l’Education nationale. Concrètement, au fur et à mesure que les candidats acceptent ou refusent des propositions, ils libèrent automatiquement des places, qui sont alors proposées aux autres élèves. “A partir du 19 mai et tout au long de la procédure, le nombre de propositions faites aux candidats augmentera donc progressivement“, assure le gouvernement. Aussi, pour ceux qui le souhaitent, le répondeur automatique pourra être activé dès le 20 mai et un seul point d’étape, au lieu de 3 l’an dernier, sera organisé pour confirmer leurs vœux en attente fin juin.

Actu à voir aussi ...  le variant Delta progresse, derniers chiffres

Lorsqu’il recevra une proposition, l’élève, informé via l’appli ou le site Parcoursup, devra à son tour prendre une décision. Voici les différentes types de réponses et ce qu’elles signifient :

Le lycéen reçoit une seule proposition (“oui”) 

Il est conseillé de confirmer cette réponse positive, et de conserver tout de même tout ou une partie de ses vœux en attente, en cliquant sur le bouton “Je maintiens ma demande”. Particulièrement si la réponse positive n’est pas le premier choix de l’élève. Cela permettra par la suite de modifier sa réponse en fonction des places vacantes.

Le lycéen reçoit plusieurs propositions (“oui” ou “oui si”) 

Il peut accepter une proposition et renoncer aux autres, ou demander à conserver tout ou une partie de ses vœux en attente. 

Le lycéen reçoit uniquement des propositions “en attente” 

Il peut attendre qu’une place de la formation demandée soit disponible. Au fur et à mesure que les élèves valideront leurs propositions, d’autres places seront vacantes. Il est conseillé de vérifier chaque matin les nouvelles propositions. 

Le lycéen ne reçoit que des réponses négatives (“non”) 

La commission spécialisée d’accès à l’enseignement supérieur pourra alors lui faire des propositions pour aider les élèves à trouver un plan B. L’objectif du gouvernement : aucun élève ne doit se retrouver sans formation à la rentrée suivante.

Le lycéen n’a pas validé ses vœux à temps

Dans ce cas, ou s’il souhaite candidater à des formations hors Parcoursup : il doit se renseigner sur les formations qui ne nécessitent pas de passer par la plateforme (certaines écoles spécialisées en communication, paramédical, commerce… et quelques facs et prépas privées) et y déposer, s’il est intéressé, sa candidature. Pour libérer les places pour les autres élèves, une règle est mise en place : l’inscription dans une école hors Parcoursup est possible à condition de se désinscrire de la plateforme. l’élève peut également attendre le début de la phase complémentaire pour formuler de nouveaux vœux. 

Actu à voir aussi ...  qui sont les finalistes de la saison 12 ?

L’application Parcoursup permet aux lycéens de suivre leur dossier en temps réel et directement depuis leur smartphone. Ils peuvent s’informer (sur les caractéristiques de chaque formation, les contenus des enseignements, les attendus des formations, les taux de passage en deuxième année, les débouchés, etc), poser des questions, ou encore, échanger avec des professionnels de l’orientation tout au long du processus. Une fois son profil crée sur l’appli, chaque élève peut également recevoir des alertes concernant les mises à jour de leur dossier. (Disponible sur Android et sur IOs, à télécharger depuis le site www.parcoursup.fr).

  • Le numéro vert (0800 400 070) de Parcoursup est ouvert du lundi au vendredi de 10h à 16h et accessible aux candidats sourds ou malentendants.
  • Plus d’infos sur le site www.parcoursup.fr
  • Se renseigner sur les choix d’orientation sur le site www.terminales2018-2019.fr

Le syndicat étudiant UNEF a saisi Conseil constitutionnel pour lui demander de rendre publics les critères de sélection dans le cadre de la procédure Parcoursup. Pour les Sages, Parcoursup ne communique qu’en direction des candidats et le fait que des tiers ne puissent accéder aux informations sur les modalités d’examen des candidatures pose un problème constitutionnel. Désormais, les établissements d’enseignement supérieur devront publier les critères retenus avoir avoir examiné les dossiers des élèves. Et ce n’est pas tout : les établissements devront également préciser s’ils ont utilisé des “traitements algorithmiques“. Dans un communiqué, l’UNEF a salué cette décision du conseil constitutionnel et la ministre de l’Enseignement supérieur, “se félicite de cette décision qui valide le processus d’examen de dossiers de la procédure Parcoursup“. Frédérique Vidal va désormais échanger avec les établissements d’enseignement supérieur pour définir les modalités pratiques de mise en oeuvre de cette décision.

Actu à voir aussi ...  Nous avons sélectionné cinq kits CPL pour étendre facilement le réseau de votre domicile

Difficile pour les lycéens de s’y retrouver parmi la multitude d’offres de formations proposées sur Parcoursup. Anne Rey-Ferrer, Directrice des admissions de l’ISTEC (école Supérieure de commerce et marketing), livre ses conseils aux candidats :

Bien se renseigner en amont. Prenez le temps de naviguer sur la plateforme et de déterminer précisément le type de formation que vous souhaitez, le diplôme et l’endroit. Prenez connaissance de toutes les informations mentionnées par les écoles et allez consulter chaque site web des formations. Appelez-les avant de faire vos choix dans Parcoursup. 

Discuter de ses choix à son entourage. Notez les dates des journées portes ouvertes pour vous y rendre. Vous pourrez y rencontrer des professeurs et des étudiants. Prenez le temps de discuter de vos choix avec votre famille, vos amis et vos professeurs.

Se mettre des rappels. Notez dans votre agenda toutes les dates clés, et mettez-vous un mémo 7 jours avant. Dès le 19 mai, consultez chaque jour les propositions d’admission reçues. En effet, vous devrez accepter ou refuser la proposition d’une formation dans un délai de 7 jours, puis contacter la formation dès confirmation de son choix pour finaliser votre inscription.

Bien se renseigner avant mi-mai sur ces points : reconnaissance, cursus, spécialisations, semestres à l’étranger, frais de scolarité, possibilité d’alternance, accompagnement des étudiants, vie associative, possibilité de logement, insertion professionnelle.

Etre informé(e) des modalités d’inscription dans les formations choisies : conditions, bourses, prêts, acompte à verser au moment de l’inscription. Enfin, commencez à regarder comment vous loger à proximité de l’école.



Source link