le streaming de jeux vidéo triomphe avec plus d’un milliard d’heures regardées par mois


Quatre vingt-dix neuf pour cent entre avril 2019 et 2020. La croissance de l’activité des plates-formes de live-streaming a été multipliée par deux en un an, grandement aidée par la crise du COVID-19 et les mesures de confinement qui ont été mises en place depuis la fin de l’année dernière sur le Globe. Films, musiques, visioconférences, musique et jeux vidéo, tous les secteurs sont gagnants.

Pour la seule période des mois de mars et avril 2020, les plates-formes de diffusions de parties de jeux vidéo enregistrent une croissance d’activité de 45% en moyenne. C’est énorme. Twitch, YouTube Gaming et Facebook Gaming constituent le trio de tête, sans grande surprise.

Twitch en pointe et pas que sur le jeu

Ces deux derniers mois, Twitch affiche une augmentation de 50% des contenus visionnés alors que toute la planète (ou presque) était assignée à résidence. Par rapport à 2019, c’est 101% de mieux.

Ce sont pas moins de 1,645 milliard d’heures cumulées regardées par mois, ces deux derniers mois. Soit 187 785 années de programmes continus si ,nos calculs sont bons. Et pas seulement de jeux vidéo.

La partie Musique et Performances sur laquelle on pouvait suivre des concerts ou des master classes d’artistes a vu sa fréquentation multipliée par quatre par rapport à l’année dernière.

Un autre gros succès de Twitch, c’est la catégorie Just Chatting qui enregistre 134 millions d’heures de programmes suivis. Cette sorte de forum ou radio libre moderne peut remercier le COVID-19 car elle n’avait pas connu un grand succès jusqu’à présent.
On peut y retrouver des cours, des espaces de discussions ouverts, des débats, etc. Les mesures de distanciations physiques et d’isolement ont favorisé l’explosion de cette catégorie qui vise, justement, toute la population qui n’est pas intéressée par les diffusions de partie de jeux vidéo.

À lire aussi : Depuis le début du confinement, les Français passent une heure de plus par jour devant la télévision

Mais le « cœur de la meule » de Twitch reste le gaming. Et le titre qui capte toutes les attentions, c’est Valorant, de Riot Games. Ce titre est pressenti comme le prochain gros carton dans le monde du sport électronique. Il a été annoncé pendant le confinement et n’est disponible qu’en mode bêta fermée pour l’instant.

Actu à voir aussi ...  "certains de mes amis sont morts"

Le meilleur moyen d’avoir accès à cette bêta, justement, c’est de regarder des diffusions de parties du jeu… sur Twitch. Ce qui explique les 334 millions d’heures regardées par les gamers pour ce seul jeu ces deux derniers mois. Fortnite a aussi tiré son épingle du jeu, enregistrant des augmentations de diffusion sur la plate-forme, mois après mois, alors que certains disaient que le jeu ne parvenait plus à fédérer et intéresser sa communauté.

Google et Facebook n’ont pas à rougir

YouTube Gaming a vu sa fréquentation augmentée de 14% sur les deux derniers mois, ce qui lui permet d’enregistrer une belle croissance de 65% par rapport à l’année dernière. Le service Facebook Gaming voit son activité bondir de 72% entre mars et avril soit 238% de mieux que l’année dernière.

Celui qui ferme la marche, c’est Microsoft et son service Mixer. Seulement 15% de mieux ces 60 derniers jours soit une croissance globale de 0,2% par rapport à 2019 à la même période.

Ces chiffres sont bien entendu à mettre en perspective avec la situation actuelle, inédite. Reste à savoir si ces tendances se maintiendront une fois que notre quotidien redeviendra un peu plus… présentiel.

Source : The Verge





Source link