on sait peut-être presque tout des futurs smartphones d’Apple



Les prochains smartphones d’Apple ne devraient être annoncés, au mieux qu’en septembre, si tant est que les équipes de Tim Cook décident de maintenir leur calendrier habituel malgré les problèmes de production liés à la crise sanitaire.
Pourtant, le serial leaker, John Prosser a encore frappé, et cette fois, il a tellement de choses à dire qu’il ne s’est pas contenté d’un tweet, mais d’une longue vidéo.

Il y donne les détails sur les quatre modèles d’iPhone qu’Apple devrait donc lancer d’ici la fin d’année : les iPhone 12, 12 Max, 12 Pro et 12 Pro Max. Une gamme enrichie d’un modèle par rapport à celle présentée l’année dernière mais qui ne semble pas incohérente.

Quatre écrans, trois nouvelles tailles

On découvre ainsi deux modèles de milieu de gamme (si on considère désormais que l’iPhone SE 2020 occupe l’entrée de gamme) avec une dalle OLED (et non plus LCD) déclinée en 5,4 et 6,1 pouces. Elle est estampillée Super Retina, une appellation apparue avec l’iPhone X, même si elle était complétée par un HD à l’époque. Mais peut-être que ce nom n’est pas définitif.

Les modèles d’iPhone 12 Pro et 12 Pro Max offriraient, eux, des dalles OLED fabriquées par Samsung de respectivement 6,1 et 6,7 pouces. On constate en passant une refonte totale de la taille des smartphones de la gamme.

Quoi qu’il en soit, ces dalles OLED s’aligneraient sur le meilleur de ce que propose Apple, si on se réfère aux technologies citées : XDR, ProMotion (autrement dit 120 Hz), et une profondeur colorimétrique de 10-bit.
Notons au passage que sur l’intégration de la technologie 120 Hz, John Prosser précise qu’il y aurait un débat actuellement au sein d’Apple. Un tel taux de rafraîchissement a obligatoirement un effet sur l’autonomie de l’appareil. Il est donc possible qu’Apple décide de l’intégrer sans l’activer par défaut. Samsung a connu les mêmes problèmes avec ses Galaxy S20.

Actu à voir aussi ...  les chauffeurs devront se prendre en photo pour prouver qu'ils ont un masque

La différence par la mémoire et l’appareil photo

Comme toujours ces dernières années, ces deux modèles plus accessibles, embarqueraient moins de RAM que le haut de gamme de la même génération. Toutefois, on constate que selon John Prosser, Apple ferait un gros effort et glisserait 4 Go dans son milieu de gamme, ce qui était jusqu’à présent réservé aux modèles d’iPhone les plus coûteux.

Les iPhone 12 Pro et 12 Pro Max gagnerait encore la bataille de la RAM avec 2 Go de plus que les modèles 11 Pro. Ils bénéficieraient au total de 6 Go de mémoire vive, du jamais vu hors iPad Pro sur un iDevice.

Si le tableau ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez ici.

Par ailleurs, Apple conserverait le cerclage en aluminium pour les iPhone 12 et 12 Max, tandis que les 12 Pro et 12 Pro Max opteraient comme leurs aînés pour un cadre en acier inoxydable.

… et l’appareil photo

Mais ce n’est évidemment pas la seule différence supplémentaire. Là où les iPhone 12 de milieu de gamme proposeraient deux modules caméras arrière, à la manière de l’iPhone 11, les 12 Pro continueraient à en proposer trois, qui seraient rejoints cette année par un LIDAR, comme on en a vu apparaître dans l’iPad Pro 2020. Il y a là une cohérence technologique et de gamme, qui rend tout à fait plausible cette fuite. D’autant que ce n’est pas la première fois qu’un LIDAR est évoqué pour les nouveaux iPhone.

Par ailleurs, selon John Prosser toujours, les deux modèles d’iPhone 12 seraient déclinés en deux capacités de stockage, 128 et 256 Go, tandis que les modèles Pro ajouteraient une troisième option à 512 Go. Adieu les 64 Go ! Enfin.

Actu à voir aussi ...  Que reste-t-il aux Pixel ? Le père de leur module caméra a quitté Google

Des prix en baisse ?

Enfin, John Prosser va jusqu’à annoncer les prix des différents modèles, en dollars, évidemment. On constate ainsi que là où l’iPhone 11 est vendu 699 dollars, l’iPhone 12 le serait à 649 dollars. Apple non seulement baisserait ses prix mais augmenterait également la capacité de stockage dans un même temps ?

Possible. Si on regarde à l’autre extrémité de la gamme, le modèle le plus cher, à savoir l’iPhone 11 Pro Max en 512 Go, on constate qu’il est actuellement vendu 1449 dollars, là où l’iPhone 12 Pro Max, 512 Go, serait commercialisé à 1399 dollars.

Si ces tarifs restent très élevés, et s’ils sont avérés, on peut toutefois se féliciter de les voir baiser et non croître, malgré l’augmentation des tailles d’écran et les nouveautés technologiques introduites.

Evidemment, même si John Prosser a jusqu’à présent toujours vu juste ou, en tout cas, a toujours été très proche de la vérité, il faudra attendre l’automne pour être définitivement fixés sur ce que la nouvelle génération d’iPhone aura à nous offrir. Mais, devant tant d’éléments crédibles, on se demande désormais ce qu’Apple aura dans ses manches pour nous surprendre.

Source : chaîne YouTube de John Prosser





Source link