« Des bras pour ton assiette », le site qui aide les agriculteurs à trouver de la main d’oeuvre


« Le Covid-19 impacte aussi l’agriculture ! » Le constat est en première page du site « desbraspourtonassiette » développé en partenariat avec Pôle Emploi et l’Association nationale pour l’emploi et la formation des agriculteurs (Anefa).

Avec la fermeture des frontières et la propagation de l’épidémie, la main d’oeuvre agricole « manque plus que jamais. Il est nécessaire de se mobiliser pour subvenir aux besoins alimentaires de la population », explique le site. 

Plus de 300 missions en ligne

Sous la forme d’une plate-forme de mise en relation classique, le site propose deux boutons : « j’ai besoin de main d’oeuvre » à destination des agriculteurs et un autre « je suis disponible » pour les volontaires (voir l’image ci-dessous).

Jusqu’à présent le site recense au moins 382 annonces. Pour les voir, il suffit de cliquer sur l’onglet « Missions ». La recherche se fait par département – qui sont dans leur grande majorité tous concernés. La plupart des missions sont à pourvoir dès que possible. 

Les missions sont toutes régies par un contrat à durée déterminée (CDD) et donc rémunérées. Les CDD sont à signer directement avec l’employeur qui a publié l’annonce.

Manque de 200 000 personnes dans les champs

Pour s’inscrire les critères sont simples : être en bonne santé, ne pas faire partie des personnes à risque, adopter les bons gestes, respecter les consignes de sécurité et les mesures liées au confinement.
Ensuite vous n’avez qu’à renseigner vos compétences et disponibilités. 
À partir du moment où vous vous inscrivez, la plate-forme « propose automatiquement votre profil aux agriculteurs ». 

Actu à voir aussi ...  sauvegardez les données de votre ordinateur sur ce disque dur externe 14 To à 255 euros

Selon le réseau Fermes d’avenir, 200 000 personnes manquent dans les champs pour les trois prochains mois. 

« Si le mot de pénurie n’est pas du tout à l’ordre du jour, nous devons nous assurer qu’il ne le sera pas demain », prévient le collectif.

Source : Des bras pour ton assiette





Source link