5 signes que vous forcez cette relation (c’est voué à l’échec)



La communication n’est pas fluide entre vous ? Il y a une sensation de déséquilibre ?

Sans savoir vraiment l’expliquer, vous avez cette sensation que votre histoire ne fonctionne qu’en apparence et que vous n’êtes pas à la bonne place ? Peut-être êtes-vous en train de forcer votre relation. “Cela peut être toxique pour le moi identitaire, comme un travestissement. Cela a un lien avec l’estime de soi, mais aussi la confiance en soi qui sont fragilisées. Ce type de relation est voué à l’échec, car il est trop compliqué d’être dans l’illusion d’une relation qui fonctionne. En réalité, c’est à soi que l’on fait du mal” prévient la psychologue clinicienne, Maïté Tranzer. Pour autant, il n’est pas toujours évident de repérer les signes qui indiquent que l’on est dans cette relation dysfonctionnelle. Voici les comportements qui peuvent vous mettre sur la piste : 

► Vous êtes très souvent frustrée : Une relation frustrante peut s’expliquer par son aspect dysfonctionnel. Mais à cette frustration se mêlent d’autres sentiments. “Si vous ressentez de l’incompréhension, de l’amertume, de la tristesse, de la colère, il faut se questionner et essayer de comprendre ce qu’il se passe en soi”, développe Maïté Tranzer.

► La relation vous demande beaucoup d’efforts : Vous vous oubliez au profit de l’autre ? “Cela entraine une dévalorisation. Au début, cela peut être un leurre, on peut ne pas se rendre compte des efforts fournis, mais sur du plus long terme, ce n’est pas tenable”, décrypte la professionnelle.

► Vous doutez sans cesse“Ces doutes que l’on ressent sont souvent vis-à-vis de soi, de sa propre valeur”, explique Maïté Tranzer. Si on se questionne sans cesse sur soi et sur la relation, c’est sans doute que l’on est en train de la forcer. “Il faut faire attention au déni, les proches peuvent lever le voile et aider à être lucide.”

► Vous vous sur-adaptez : Votre objectif est de faire plaisir à l’autre et vous avez tendance à vous oublier ? “Cela peut venir d’un manque de confiance en soi. Mais dans tous les cas, cela coûte sur le long terme de s’adapter à l’autre et de s’oublier soi”, ajoute la psychologue.

Actu à voir aussi ...  Il était une fois la pâtisserie

► Vous n’êtes pas vous-même : C’est l’un des signes les plus importants. “Lorsque l’on n’est pas soi-même, cela coûte. C’est énergivore, on a besoin de se recharger, car cela demande un trop grand effort” explique Maïté Tranzer.

Si plusieurs raisons peuvent expliquer ce comportement (réparer une relation mal digérée, une dépendance affective ou un besoin de combler une insécurité affective par exemple), il faut tenter d’être lucide sur la situation par respect vis-à-vis de soi-même. “Ce n’est pas facile d’être objective. Les proches peuvent aider à cette prise de conscience. Il faut essayer d’ouvrir les yeux et de comprendre pourquoi on est dans ce schéma, analyser ses failles affectives. Un travail thérapeutique peut s’avérer utile afin d’éviter de replonger dans une relation délétère” conclut la psychologue clinicienne.



Source link