Cette voiture de luxe est la plus rare au monde



Amateurs de belles voitures, collectionneurs ou juste curieux, savez-vous qu’il existe dans le monde une voiture qui n’a été produite qu’à un seul exemplaire ? Aujourd’hui, sa rareté vaut de l’or.

Cette voiture là, mieux vaut la ranger au garage pour éviter qu’elle ne finisse volée ; ceci dit, il y a peu de chance qu’elle alimente les prochaines statistiques du classement des véhicules les plus volés puisqu’elle n’existe qu’en un seul exemplaire et n’est pas facilement trouvable dans la rue.

En effet, elle est aujourd’hui encore la voiture de luxe la plus rare au monde. En 1938, un certain Rust Heinz met au point un véhicule hors du commun. Une voiture futuriste et unique qui ne sera produite qu’en un seul exemplaire dans le monde. C’est donc grâce à la riche famille Heinz – à la tête de l’entreprise de ketchup la plus célèbre au monde – que cette voiture voit le jour aux États-Unis. Le petit-fils de l’industriel américain Henry John Heinz dessine la voiture de ses rêves et fait appel aux célèbres designers de l’époque : Christian Bohman et Maurice Schwartz.

Carrosserie noire, courbes bioniques se mêlant à l’art deco… Les études de Rust Heinz en architecture navale à l’université de Yale ont inspiré sa création, qui fait penser à la coque d’un bateau. Son long capot affiche une étrange ressemblance avec un amphibien, avec ces deux grands phares, tels de grands yeux. Le véhicule est équipé de très petites fenêtres sur les côtés et d’une minuscule lunette arrière. Une voiture ténébreuse de 192 chevaux produite pour la somme modeste de 24 000 dollars et aujourd’hui estimée à 10 millions de dollars ! Il s’agit de la Phantom Corsair.

Actu à voir aussi ...  Netflix masque désormais certains contenus si vous vous connectez en VPN

La voiture a brièvement connu la lumière : elle décroche un rôle dans le film La famille sans souci, de Richard Wallace, en 1938. L’année suivante, elle est présentée à la foire Internationale de New-York de 1939-1940. Mais le destin tragique de son créateur viendra rapidement tout bousculer. En 1939, Rust Heinz meurt à l’âge de 24 ans dans un accident de la route à Pittsburgh, au volant d’un véhicule décapotable.

A lire aussi 

À la suite de sa disparition, la famille du millionnaire revendit la Phantom Corsair. Elle a alors été rachetée par Andy Granatelli, homme d’affaires américain et ancien PDG de la société STP et passionné de Formule 1. La voiture aura plusieurs vies, appartenant à plusieurs hommes fortunés, avant de prendre sa retraite. Elle est aujourd’hui exposée au Musée National Automobile du Nevada. Un bijou désormais admiré par le grand public.



Source link