5 choses que vous ne saviez pas sur l’acteur de L’Abîme

[ad_1]

Il aime faire le pitre devant les caméras. Dans la vraie vie, Gil Alma a un complexe de taille, est un homme engagé (quitte à se faire moquer) et a vécu un drame très tôt. La star de « L’Abime », ce 22 février sur France 2, a eu un parcours inattendu… Que savez-vous de l’acteur de 43 ans ? On vous raconte 5 choses à savoir sur le beau brun.

Le public le connaît pour son rôle d’Alain Stuck dans Nos chers voisins, sur TF1. Gil Alma a joué au mari parfait tous les soirs sur le petit écran. La star de 43 ans, papa de deux enfants, est à l’affiche de L’abîme et César Wagner ce 22 février à 21h10 sur France 2. Star du petit écran, le natif de Montreuil est partout. Voici 5 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur l’acteur français ! 

Quel est le vrai nom de Gil Alma ? 

Le vrai nom de l’acteur ? Gil Bongibault. « Un nom bien pourri », s’exclamait avec humour la star, dans les pages de Closer. C’est lorsqu’il voyageait sur le réseau de transports parisien qu’une idée surgit. « Arrêté à la station Alma-Marceau, j’ai eu un déclic. Marceau est déjà pris alors pourquoi pas Alma?« . Gil Bongibault devient alors Gil Alma !

Pourquoi Gil Alma a-t-il grandi sans père ?

Issu d’une famille de poissonniers, Gil Alma vit « une enfance heureuse » à Montreuil, à l’est de Paris, malgré le décès de son père, peut-on lire sur son site officiel. Il n’a alors que 8 ans. Ce sont les addictions qui ont ravagé son paternel. Quel souvenir garde-t-il de lui ? « Je le voyais le week-end, mais il n’était pas très en forme. Il s’est détruit la santé avec l’alcool. A l’époque, je ne m’en rendais pas compte et je garde néanmoins un très bon souvenir de lui, même s’il ne s’est pas beaucoup occupé de moi », a-t-il également confié à Closer.

Gil Alma grandit avec sa mère, Brigitte Jouet. « J’ai toujours eu la vie facile grâce à ma mère qui travaillait dans une banque. Nous vivions dans un quartier résidentiel dans la banlieue est de Paris, mais je traînais davantage chez mes potes, en bas des tours d’immeubles« , s’est-il souvenu. Mais Gil Alma connait une période de passage à vide et s’attire des ennuis. « J’ai déconné et résultat… à 18 ans, je me suis retrouvé au poste de police ! Inutile de vous en donner la raison ! » Gil Alma fait quelques « bêtises » mais le théâtre prend le dessus. À 19 ans, il commence à prendre des cours dans la capitale. Le début de sa carrière d’acteur. 

Quel est le plus grand complexe de Gil Alma ? 

En 2021, Gil Alma participe à l’émission Stars à nu, sur TF1. L’émission cherche à sensibiliser le public au dépistage du cancer. Se déshabiller devant les caméras de télévision est un réel défi pour l’acteur. Il révèle alors son plus grand complexe : la taille de son sexe : « C’est quand tu compares ton sexe à une voiture. Et donc j’ai comparé mon sexe à une petite voiture ». Un tabou qui lui pèse au quotidien. « Je pense qu’il y a beaucoup d’hommes qui ont ce complexe-là, confiait-il. Et j’ai aussi ce truc-là avec ma femme. Quand j’ai froid, effectivement, je ne passe pas devant elle« . Rappelons qu’en août 2021, Gil Alma a annoncé sa séparation avec Aminata, la mère de ses deux fils, après 15 ans d’amour.

Pourquoi sa femme le prenait-elle « pour un dingue » ? 

La star a arrêté de manger de la viande pour l’environnement. Et il a troqué sa voiture thermique pour un modèle électrique. « J »ai une voiture électrique reliée à mes panneaux solaires », révélait-il dans une interview accordée à Hello Planet. Et pour éviter d’utiliser l’eau inutilement, Gil Alma a arrêté de tirer la chasse d’eau ! « Ma femme me prenait pour un dingue. Je dormais avec une bouteille à côté du lit. Au bout des 3 litres, je vidais la bouteille au moment de prendre ma douche ! » Des confidences qu’il assume avec le sourire.

Gil Alma a raté deux fois son diplôme

Ses années lycée, Gil Alma s’en souvient bien. L’acteur est plongé dans l’indécision. Quelle voie professionnelle emprunter ? Ses résultats scolaires ne sont pas très bons. « J’ai passé deux fois mon bac, a-t-il raconté dans une interview à Flo Lam sur Youtube. 100% de réussite, je ne l’ai jamais eu ! La première année, j’avais demandé à faire une fac de droit. Je ne sais pas ce que j’aurais été faire là-dedans… »

Et à sa deuxième tentative, Gil Alma voit un futur se profiler. « J’adore la nature. Je voulais être paysagiste. » Mais l’adolescent fait le pitre sans cesse auprès de ses amis, qui lui conseillent de faire du théâtre. « Je les ai écoutés. Après mon deuxième échec au bac, je suis devenu poissonnier les mercredis, samedis et dimanches. Le reste du temps, je prenais des cours de théâtre. » Une voie qui lui aura réussi… avec ou sans bac !

[ad_2]

Source link