on a essayé les meilleurs ennemis des Galaxy S20 

[ad_1]

On s’attendait à découvrir trois smartphones, OnePlus n’en aura finalement annoncé que deux. Lors d’une conférence vidéo diffusée en ligne en raison de la pandémie de coronavirus, la célèbre marque a présenté ses OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro, successeurs respectifs des OnePlus 7T et OnePlus 7T Pro. En plus d’être les premiers smartphones OnePlus à arborer le nouveau logo de la marque, les OnePlus 8 composent la première série 100% 5G du constructeur chinois. Pendant une dizaine de jours, 01net.com a pu jouer avec ces appareils et vous livre ses premières impressions… en attendant de vous livrer des tests complets.

Écran incurvé et étanchéité

L’an passé, le modèle « Pro » a certainement rendu jaloux les propriétaires du modèle classique. Le smartphone le plus cher de OnePlus arborait un écran incurvé, ce qui lui conférait un aspect plus moderne. Cette année, OnePlus offre cette distinction à ses deux smartphones Les OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro disposent tous deux d’un écran incurvé. Ils ne présentent en revanche pas la même taille. En effet, le modèle classique affiche une diagonale de 6,55 pouces au format 20:9 tandis que le modèle ultra haut de gamme dit « Pro » se pare d’une large dalle OLED de 6,78 pouces au format 19,8:9. Nous devons reconnaître que notre préférence va au petit OnePlus 8 qui, grâce à son poids de 180 grammes et sa finesse, est un bonheur à manipuler.  

Après s’être essayé à la caméra pop-up l’année dernière, OnePlus revient à quelque chose de plus classique en 2020. Les deux OnePlus 8 dissimulent leur caméra frontale dans un poinçon minuscule (3,83 mm de diamètre) situé en haut à gauche du smartphone. Pourquoi avoir fait ce choix ? OnePlus nous explique que cela lui permet de rendre ses smartphones étanches. En effet, pour la première fois, le OnePlus 8 Pro est certifié IP68. Le OnePlus 8 résiste lui aussi à l’eau… mais sans certification car cela aurait coûté trop cher. La marque a donc décidé de réserver cet argument au modèle le plus coûteux, qui absorbe plus facilement les coûts (à noter qu’aux États-Unis, tous les OnePlus 8 sont certifiés IP68 à la demande de T-Mobile, l’opérateur qui les commercialise).

Autre différenciation pour le coup annoncée depuis plusieurs semaines, le OnePlus 8 Pro dispose d’un écran au taux de rafraîchissement de 120 Hz, ce qui rend sa navigation extrêmement fluide. Comme sur les Galaxy S20, on adore cette nouveauté ! Espérons qu’elle ne fera pas trop chuter l’autonomie, d’autant plus qu’il est possible de cumuler 120 Hz et définition QHD+ chez OnePlus, là où Samsung force l’utilisation du Full HD+ sur ses smartphones pour préserver la batterie. De son côté, le OnePlus 8 classique se contente d’une dalle Full HD+ à 90 Hz. C’est plus fluide que la plupart des smartphones concurrents, mais pas aussi magique que sur le OnePlus 8 Pro. Connaissant OnePlus, nul doute que son successeur, le OnePlus 8T, passera lui au 120 Hz.

Des couleurs superbes

En plus d’un coloris « Onyx Black » très classique (du verre noir réfléchissant, comme les années précédentes), OnePlus propose trois nouvelles couleurs mates cette année. Parmi elles, on trouve « Glacial Green » (celle de notre OnePlus 8 Pro), « Interstellar Glow » (qui nous fait penser au logo d’Instagram » et « Ultramarine Blue », un bleu très réussi. Nous saluons les efforts des équipes de design de OnePlus. Entre les Huawei P40 sortis il y a quelques jours et les OnePlus 8, nous sommes ravis par cette nouvelle variété de coloris.

OnePlus aime Google, Google aime OnePlus

Après Xiaomi, c’est au tour de OnePlus de montrer son attachement à Google. Vous y voyez une provocation envers Huawei ? Vous avez sans doute raison. La preuve, sur la boîte des OnePlus 8 se trouve une inscription « avec un accès facile aux applications Google que vous utilisez le plus ». La marque chinoise nargue probablement son compatriote privé de l’écosystème Google.

D’ailleurs, OxygenOS, la surcouche utilisée par OnePlus évolue en ce sens. Le menu OnePlus Shelf qu’on dévoile d’un glissement de doigt, sur le côté gauche de l’appareil, cède sa place à Google Discover, ce qui était demandé par les fans depuis longtemps. Sur l’écran d’accueil, on trouve aussi un accès rapide à Google Duo et à Google Assistant. Ce dernier est d’ailleurs rapidement accessible en appuyant quelques secondes sur le bouton de déverrouillage ou en effectuant un simple geste depuis l’écran de verrouillage… Enfin, avec les nouveaux OnePlus on peut même jouer sur Stadia. Bref, vous l’aurez compris, OnePlus et Google se sont bien rapprochés cette année. Pour faire du tort à Huawei, cette stratégie est sans doute efficace.

Snapdragon 865 et recharge sans-fil

Nouvelle année oblige, OnePlus change de processeur. Les 8 et 8 Pro utilisent le SoC Snapdragon 865 de Qualcomm rattaché au modem X55, ce qui les rend compatibles 5G et Wi-Fi 6. Sans surprise, ces appareils sont extrêmement puissants et font tourner toutes les applications sans problème. D’autres changements plus légers sont aussi présents, comme une amélioration des retours haptiques. Une nouvelle fois, OnePlus propose une des meilleures expériences du marché. Taper sur le clavier ou déverrouiller son smartphone envoie de très légères vibrations, ce qui donne l’impression d’être en communion avec l’appareil. Le capteur d’empreintes digitales sous l’écran offre également une surface plus large qu’auparavant, ce qui permet de déverrouiller son smartphone avec plus d’aisance.

Le OnePlus 8 dispose d’une batterie de 4300 mAh tandis que le OnePlus 8 Pro, le plus grand des deux, embarque une batterie de 4500 mAh. Est-ce assez pour un smartphone 120 Hz et 5G ? Nos tests en laboratoire le détermineront. Selon nos premières mesures, sachez qu’il faut 57 minutes pour recharger intégralement un OnePlus 8 et 1h02 pour un OnePlus 8 Pro avec le chargeur filaire de 30W fourni dans la boîte.

Bien sûr, la vraie nouveauté de cette nouvelle génération est l’arrivée de la recharge sans-fil. Réservée au modèle 8 Pro, elle permet de récupérer 50% d’autonomie en 30 minutes à l’aide du chargeur sans-fil 30W OnePlus vendu en option (69 euros). Le mobile est aussi compatible avec n’importe quel autre support Qi mais, bien logiquement, se rechargera moins vite avec ces appareils. Il peut aussi recharger d’autres smartphones ou accessoires grâce à un mode recharge inversée 5W. Après des années de résistance, OnePlus se met enfin à la recharge sans-fil et offre ainsi un smartphone vraiment complet.

OnePlus est-il enfin meilleur en photo ?

Ces derniers temps, nous avons été très critiques envers l’appareil photo des smartphones OnePlus. Nous nous sommes rapidement rendu compte que les mobiles de la marque souffraient de lenteurs notables et que la qualité des photos n’était pas du tout à la hauteur de la concurrence. OnePlus en est conscient et se sait donc très attendu avec cette nouvelle génération.

Le OnePlus 8 Pro est le smartphone le plus intéressant de cette gamme. Comme le Oppo Find X2 Pro, il est équipé du nouveau capteur IMX689 de Sony de 48 Mpix, qui se distingue par sa grande taille d’1/1,43 pouce. Ce nouvel appareil photo a pour mission d’améliorer la qualité des prises de vue en basses lumières et, pour l’instant, nous semble à peu près tenir cette promesse. Nos premiers tests montrent que le OnePlus 8 Pro est plus rapide que ses prédécesseurs (sans égaler certains mobiles concurrents comme le Huawei P40 Pro ou l’iPhone 11 Pro) mais il n’offre malheureusement pas une qualité digne d’un smartphone ultra haut de gamme. On relève notamment des problèmes de lissage). Il nous faudra le tester plus longuement pour nous faire un avis plus définitif. Bien sûr, confinement oblige, il nous semble compliqué de suivre notre protocole de test habituel.  Il va falloir patienter un peu.

Le OnePlus 8 Pro est aussi équipé d’un module ultra grand-angle rattaché à un capteur de 48 Mpix (l’IMX586 utilisé l’année dernière en capteur principal). OnePlus adopte une stratégie similaire à celle de ses concurrents pour avoir de plus belles photos en ultra grand-angle. Ce capteur sert aussi à la réalisation de photos macro. On trouve enfin un téléobjectif pour un zoom optique x3 (rattaché à un capteur de 8 Mpix) et, c’est une surprise, un capteur dédié aux filtres de couleur. De 5 Mpix, il permet aux fans d’Instagram ou de Snapchat d’améliorer leurs photos avant publication. On ne sait pas trop encore comment il fonctionne.

De son côté, le OnePlus 8 ressemble beaucoup au OnePlus 7T. Il embarque le même capteur principal de 48 Mpix que l’année dernière, un ultra grand-angle rattaché à un capteur de 16 Mpix et un capteur macro de 2 Mpix, qui fait un peu doublon par rapport à l’ultra grand-angle. On sent qu’ici, OnePlus a surtout mis un troisième module photo pour faire joli…

En plus de ces changements matériels, saluons l’arrivée de nouveautés logicielles comme un zoom audio similaire à celui de Samsung et Apple ou le mode « Smart Pet », créé pour corriger les problèmes de lenteur. Ce dernier permet de prendre en photo un objet en mouvement et de le figer, pour rendre la photo exploitable. C’est comme si la marque avait exactement répondu à nos critiques. Nous verrons si la promesse est tenue.

Les prix augmentent… encore

Disponibles à partir du 21 avril, les nouveaux OnePlus 8 coûtent plus cher que leurs prédécesseurs. Selon la marque, c’est à l’arrivée de la 5G que l’on doit ces augmentations… Le OnePlus 8 sera commercialisé 699 euros (8+128 Go) ou 799 euros (12+256 Go) tandis que le OnePlus 8 Pro sera vendu 899 euros (8+128 Go) ou 999 euros (12+256 Go). Cela reste quoi qu’il en soit sensiblement moins cher que les Galaxy S20 de Samsung. OnePlus réussit même à proposer ses nouveaux smartphones 100 euros moins cher que les Xiaomi Mi 10, gage de sa bonne foi envers ses fans. 

Nos tests des smartphones arriveront dans les prochains jours.



[ad_2]

Source link