Un corps de femme, retrouvé dans le Tarn…

[ad_1]

Le corps d’une femme a été repêché dans la rivière le Thoré, dans le Tarn. S’agirait-il de la dépouille de l’institutrice Cécile Monnot, mère de quatre enfants ?

Les gendarmes ont repêché le corps d’une femme dans la rivière Le Thoré sur la commune de Labruguière, dans le Tarn, le 17 janvier. La dépouille pourrait être celle de l’institutrice de 50 ans, Cécile Monnot, qui avait été portée disparue une semaine plus tôt. Le 9 janvier, elle s’était rendue en voiture de son domicile de Rigautou à Pont-de-L’Arn avec son fils Florian, 21 ans, afin de promener leur chien. Mais le mari de Cécile Monnot, au bout de trois heures sans nouvelles de son épouse et de son fils, avait tenté de les chercher avec sa fille, en vain. Seul le chien a été retrouvé. Il a donc prévenu les gendarmes.

Cécile Monnot, morte noyée ?

Mais le lendemain, l’horreur s’est produite. Le corps de Florian a été retrouvé dans la rivière le Thoré, coincé dans les grilles de la centrale hydroélectrique. Selon l’autopsie, la mort serait due à une noyade accidentelle. Des recherches avaient alors été entamées pour tenter de retrouver le corps de sa mère. La dépouille retrouvée pourrait-elle être celle de Cécile Monnot, mère de 4 enfants? Un médecin légiste a constaté le décès de la femme retrouvée. Selon les premières conclusions, il serait accidentel.

[ad_2]

Source link