Xiaomi dévoile ses nouveaux Redmi Note 9, trois smartphones à prix cassé

[ad_1]

Chez Xiaomi, la gamme Redmi Note est sans doute la plus populaire. Plus de 110 millions de smartphones issus de cette famille ont trouvé preneur dans le monde, en grande partie grâce à leur excellent rapport qualité-prix. À vrai dire, chez 01net.com, nous saluons très régulièrement la qualité de ces appareils. Le Redmi Note 8T est notre appareil d’entrée de gamme préféré devant le Redmi Note 7, son prédécesseur. 

Lors d’une conférence diffusée en ligne, Xiaomi a présenté sa gamme complète de Redmi Note 9 sans donner les tarifs pour la France (il faudra sûrement attendre quelques jours ou quelques semaines pour en savoir plus). L’entreprise mise sur trois smartphones, avec chacun leurs spécificités, pour dominer l’entrée de gamme. 

Redmi Note 9, le moins cher

Avec son écran poinçonné de 6,53 pouces, le Redmi Note 9 est le plus petit de la famille. Dans les faits, ce smartphone est celui qui s’approche le plus de son prédecesseur, le Redmi Note 8T. Son capteur d’empreintes digitales se trouve à son dos, il utilise un quadruple module caméra avec un capteur principal de 48 Mpix, un module ultra grand-angle rattaché à un capteur de 8 Mpix et deux capteurs plus anecdotiques (macro et profondeur) et supporte le NFC. C’est le processeur Helio G85 de MediaTek que l’on retrouve dans ce smartphone, un choix étonnant dans le sens où Xiaomi mise généralement sur les Snapdragon de Qualcomm. Vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’il s’agit du produit le moins cher de la gamme puisqu’il ne coûte que 199 dollars, ce qui devrait probablement donner quelque chose d’inférieur à 200 euros en France. Ce smartphone est équipé d’une batterie très haute capacité de 5000 mAh et propose, au choix, 64 ou 128 Go de stockage. 

Redmi Note 9 Pro : un Note 9S meilleur en photo

Sans conférence, le Redmi Note 9S a déjà été lancé il y a quelques semaines. Commercialisé à partir de 249 euros, ce mobile est plus grand que le Redmi Note 9 classique puisqu’il affiche une diagonale poinçonnée de 6,67 pouces. Le processeur Snapdragon 720G l’anime, ce qui devrait lui conférer de meilleures performances que le Note 9 équipé du processeur MediaTek. Enfin, il dispose d’un moteur de vibrations haptiques et d’un capteur d’empreintes digitales sur son bord droit, ce qui est pratique pour le déverrouiller avec le pouce. 

Au dos, le Redmi Note 9S regroupe ses quatre appareils photo dans un rectangle centré. Ce design est assez original et confère presque au smartphone des airs de robot. On a assez hâte de le voir en vrai. Les différences entre le Redmi Note 9 et le Redmi Note 9S sont néanmoins très légères… Ce mobile dispose d’un capteur principal de 48 Mpix, d’un capteur secondaire de 8 Mpix dédié à l’ultra grand-angle et de deux module dédiés à la macro et la profondeur. 

Pour avoir de meilleures photo, il va falloir opter pour le Redmi Note 9 Pro. Commercialisé à partir 269 dollars (on espère un prix similaire en euros), ce mobile reprend à l’identique le design du Redmi Note 9S mais utilise un capteur principal de 64 Mpix au lieu de 48 Mpix. Autre différence, si les trois smartphones ont une batterie de 5000 mAh, seul le Redmi Note 9 Pro supporte la recharge rapide 30W.

Un Xiaomi Note 10 Lite surprise 

Enfin, Xiaomi a profité de sa conférence Redmi Note pour annoncer le Mi 10 Lite, une version plus abordable de son Mi Note 10 au penta module caméra. Lui aussi équipé d’un écran incurvé, ce smartphone dispose d’un quadruple module caméra très similaire à celui du Redmi Note 9 Pro (64 Mpix + ultra grand-angle + macro + profondeur) mais, c’est une première, mise sur deux flash LED pour améliorer les photos de nuit. Le Mi Note 10 Lite utilise le processeur Snapdragon 730G, une batterie de 5260 mAh et coûte 349 euros. Xiaomi précise néanmoins que les prix pourraient différer d’un pays à un autre. 



[ad_2]

Source link