c’est l’un des plus donnés en France depuis l’an 2000



Depuis plusieurs siècles, ce prénom masculin séduit les parents par sa multiculturalité, son histoire et son charme. Cette année, il figure même dans le top 10 des prénoms les plus en vogue.

Malgré les années qui passent, certains prénoms ne prennent pas une ride tant ils continuent de plaire et d’être attribués au fil des ans. Ce vieux prénom masculin, recensé dans les pays anglo-saxons dès le VIIe siècle, a connu un essor impressionnant en France au début des années 1990. En effet, de plus en plus de parents s’intéressent à ce prénom multiculturel, chargé d’histoire, à tel point qu’il se hisse cette année à la 9ᵉ place parmi les prénoms les plus tendances pour l’année 2024, selon L’Officiel des prénoms (éditions First). En France, aujourd’hui, il est même attribué à près d’un garçon sur 134. 

Ce prénom figure dans l’Ancien Testament, une tendance qui plait de plus en plus, à l’instar des prénoms Nathan, Noah, Gabriel ou encore Raphaël. Le prénom Adam possède en effet une symbolique très forte pour les personnes croyantes puisqu’il fait référence, dans le Livre de la Genèse, au premier homme créé par Dieu, aux côtés d’Eve. Si l’on se penche de plus près sur son étymologie, le prénom Adam nous vient des termes en hébreu adamah et adom, qui signifient “fait de terre rouge”. Il a également des origines babyloniennes ou phéniciennes, qui renvoient aux nobles termes “homme” et “humanité”. 

Le prénom Adam séduit donc les parents en quête d’un prénom multiculturel. “Valeur sûre dans les pays de l’Est et en Scandinavie, Adam grandit également dans les pays francophones. Il s’élève dans les tops 20 québécois, suisse romand et wallon“, précisent les auteures de l’Officiel des prénoms.

Actu à voir aussi ...  Apple montre à quel point nos déplacements ont diminué depuis le début de la crise

En 2015, il se retrouve même à la première place des prénoms les plus donnés à Paris. Ce qui coïncide avec le pic recensé en 2016, avec 4 663 naissances enregistrées en France sous le prénom Adam, d’après les données de l’Insee. Depuis, il continue de figurer dans le top 10 français. Pour les autrices du guide L’Officiel des prénoms 2024, Claire Tabarly-Perrin et Stéphanie Rapoport, ce prénom pour garçon doit avant tout son succès à sa dimension multiculturelle. On comprend mieux pourquoi il est le 19ᵉ prénom masculin le plus attribué en France depuis l’an 2000. 



Source link