Quel vin boit-on à Noël ?



Les fêtes de fin d’années sont l’occasion d’ouvrir de belles bouteilles de vin. Mais quel vin choisir pour sublimer les huîtres, le foie gras et autres mets d’exception ? Suivez le guide pour savoir quel vin servir à Noël selon le menu.

S’il y a un repas où l’on sélectionne le vin avec soin, c’est bien à Noël. Ce soir-là, l’accord mets-vin est à l’honneur de l’entrée au dessert ! Mais quel vin servir avec le foie gras ? Et quel vin avec les huîtres ? Vous connaissez déjà les accords classiques, à l’instar du foie gras avec le sauternes ou des huîtres avec le muscadet. Ici, vous découvrirez nos suggestions pour accompagner le repas de Noël sans fausses notes, tout en surprenant vos invités !

Quel vin pour accompagner une entrée à Noël ?

Foie gras, saumon fumé, huîtres, découvrez quel vin sublimera le mieux ces entrées de fêtes.

  • Foie gras : Même si le vin liquoreux fonctionne toujours avec le foie gras, nous sommes tentés de choisir un vin un peu moins sucré pour ne pas alourdir le palais en début de repas. On penchera pour un pinot gris alsacien sec, dont les notes épicées et la texture onctueuse envelopperont à merveille le foie gras. Avec un foie gras poêlé, on choisira plutôt un vin rouge évolué, comme un vieux pomerol, à Bordeaux.
  • Huîtres : Outre le muscadet, le riesling alsacien est une valeur sûre pour accompagner les huîtres. On le choisira jeune, pour conserver son énergie et son bouquet aromatique. On peut aussi opter pour un champagne au caractère minéral, brut, voire zéro dosage. Les plus petits budgets pourront choisir un cava, un mousseux espagnol aux notes fumées qui conviendra très bien aux huîtres. 
  • Saumon fumé : Les vins blancs aromatiques fonctionnent très bien avec le saumon fumé. Un sauvignon blanc de Loire par exemple, à l’image d’un sancerre, vif et minéral. On peut aussi opter pour un sauvignon blanc de Nouvelle-Zélande, au parfum exotique de fruit de la passion, ou encore pour un grüner veltliner autrichien, aux notes de fruits jaunes et de poivre blanc.
Actu à voir aussi ...  Il était une fois la pâtisserie

Quel vin pour le plat de Noël ?

  • Dinde aux marrons : Un pinot noir bourguignon de la Côte de Nuits fera honneur à la volaille avec élégance : un chambolle-musigny ou un vosne-romanée d’une dizaine d’années par exemple. Pour faire un pas de côté, osez le vin blanc : un hermitage blanc, velouté, profond et élégant, épousera très bien la volaille.
  • Chapon aux truffes : Un chapon cuisiné à la truffe mérite bien un barolo, célèbre vin rouge du Piémont italien au bouquet floral et truffé. En France, on pourra opter pour un madiran d’une quinzaine d’années, aux arômes d’épices et de tabac, livrés dans une matière soyeuse, assouplie par le temps.

Quel vin avec une bûche de Noël ?

  • Bûche aux marrons : La rondeur et la douceur des marrons appellent l’effervescence. Alors, pourquoi ne pas tenter l’accord avec un cidre rond et aromatique Notre favori : la cuvée prestige de Fils de Pomme.
  • Bûche au chocolat : Un banyuls rimage à base de grenache noir, répondra à l’amertume du cacao tout en soutenant la sucrosité de la bûche.
  • Bûche aux agrumes : Fraîcheur et aromatique sont les maîtres mots pour réussir l’accord. Avec une bûche aux agrumes, les fines bulles et le bouquet fruité d’un vouvray demi-sec offriront un bon compromis entre sucre et acidité

Un vin liquoreux ne convient pas forcément à un dessert très sucré. En principe, un vin un peu vif pourra équilibrer la douceur du dessert avec son acidité. Pour changer de la bûche, on peut opter pour une pavlova aux fruits exotiques. Elle sera très bien escortée d’une méthode ancestrale de Gaillac, un vin blanc effervescent aux notes caractéristiques de pomme, finement acidulé. 

Actu à voir aussi ...  L’Europe veut une loi pour le droit à la réparation des smartphones, tablettes et ordinateurs avant 2021



Source link