Forcées de se prostituer à 14 et 15 ans, deux jeunes filles sorties des griffes d’un groupe d’hommes



Des jeunes filles ont échappé à l’enfer. Trois hommes seraient impliqués dans une affaire de prostitution de deux mineures, de 14 et 15 ans, entre Paris et Créteil, dans le Val-de-Marne…

Trois proxénètes présumés ont été arrêtés le 13 avril 2023, selon les informations rapportées par Le Parisien le 16 avril 2023. Les jeunes hommes, âgés de 18 à 20 ans sont accusés de proxénétisme aggravé et auraient forcé deux jeunes adolescentes, de 14 et 15 ans à se prostituer dans des hôtels et logements de location, notamment entre le Val-de-Marne et Paris.

Trois hommes accusés de proxénétisme

C’est en février dernier que l’une des deux victimes, la plus âgée, décide de rendre dans un commissariat de Sèvres avec sa mère. Elle révèle alors être sous le contrôle de jeunes hommes de son quartier qui la forcent à se prostituer dans des hôtels dans les alentours. Un certain “Youcef”, serait le chef de la bande et serait aidé par des amis : “Blacko” et “Coyote”. Ces deux derniers assuraient la sécurité des passes, comme le raconte Le Parisien. La jeune fille donne moult détails sur le fonctionnement du système et les faits survenus entre le mois de juillet et le mois de septembre 2022. Et explique que les rendez-vous étaient facturés entre 80 et 150 euros.

Une victime, obligée d’assurer des dizaines de passes par jour

Les proxénètes géraient tout. Ils publiaient des annonces sur des sites spécialisés et arrangeaient les rendez-vous. Un hôtel à bas prix, situé près de la sortie de l’A86 à Créteil était un de leur lieu habituel, parce que pratique. Les enquêteurs retrouvent ensuite une seconde victime sous l’emprise du même réseau, grâce aux traces laissées par le réseau téléphonique. Une jeune fugueuse de 14 ans qui n’est pas originaire de la région parisienne. “Cette dernière raconte que ces hommes l’obligeaient à assurer plusieurs dizaines de passes par jour et à privilégier celles non protégées parce qu’elles sont plus lucratives, déclare une source proche du dossier au Parisien.

Actu à voir aussi ...  Gros glaçons pour les cocktails

​​​​​Trois suspects ont été mis en examen

Les trois jeunes hommes ont été arrêtés dans leur domicile à Clamart et placés en garde à vue à Nanterre. L’un d’entre eux a même reconnu faire la sécurité en échange d’une petite contribution financière, “un petit billet par jour“, comme l’explique Le Parisien, lors des auditions. En revanche, les deux autres proxénètes présumés ont nié tous les faits.

Lors de l’enquête, la police a retrouvé dans leurs archives une intervention dans le XVIIe arrondissement de Paris, dans un Airbnb. Une jeune fille avait été surprise avec “son souteneur présumé“, comme le dit Le Parisien. Les riverains avaient contacté les forces de l’ordre, car dérangés par le défilé de clients. Mais la prostitution avait été niée et l’affaire n’avait donc pas avancé.

“Un étrange couple en possession d’un couteau et de préservatifs”

Malgré tout, comme le souligne une source proche du dossier à nos confrères : “Les policiers parisiens n’avaient pas manqué de remarquer que cet étrange couple était en possession d’un couteau et de nombreux préservatifs“. Interrogée, la jeune fille avait affirmé que le garçon était “le chef de cette équipe de souteneurs“, d’un groupe originaire de Clamart. Par la suite, cédant à la pression, elle a essayé de revenir sur ses déclarations.



Source link