Syndrome E : qui est Jennifer Decker, l’interprète de Lucie Henebelle dans la nouvelle série de TF1 ? – News Séries à la TV


Dans “Syndrome E”, lancée ce soir sur TF1, Jennifer Decker crève l’écran dans le rôle de Lucie Henebelle, l’enquêtrice imaginée par le romancier Franck Thilliez. L’occasion de se pencher sur le parcours de cette pensionnaire de la Comédie-Française.

Après Vise le coeur, portée par Claire Keim et Lannick Gautry, TF1 dégaine ce soir Syndrome E, sa nouvelle série polar qui ne devrait pas manquer de créer l’événement puisque ce thriller en six épisodes n’est autre que l’adaptation du roman éponyme de Franck Thilliez, qui met en scène la rencontre entre les deux héros phare de l’écrivain : Franck Sharko et Lucie Henebelle.

Deux flics, incarnés par Vincent Elbaz et Jennifer Decker de la Comédie-Française, qui vont devoir faire équipe pour venir à bout d’une enquête complexe aux multiples enjeux. En effet, alors que des cadavres sont retrouvés avec leur cerveau arraché, Sharko et Henebelle doivent également percer le mystère qui se cache derrière une série de disparitions d’enfants et un film inquiétant des années 60 qui provoque chez ceux qui le regardent des comportements étranges et dangereux.

Et si Syndrome E compte à son casting de nombreux visages qu’on ne présente plus, de Vincent Elbaz à Emmanuelle Béart, en passant par Michèle Bernier, Kool Shen, Bérengère Krief, et Dominique Blanc, les téléspectateurs friands de polars pourraient bien se demander qui est la comédienne qui prête ses traits à Lucie Henebelle. Car malgré une carrière riche et fournie, sur les planches comme à l’écran, Jennifer Decker n’est pas (encore) une comédienne très connue du grand public.


Caroline Dubois/Escazal Films/TF1

Jennifer Decker, de la Comédie-Française à l’univers de Franck Thilliez

Actu à voir aussi ...  Waze confirme la chute spectaculaire du trafic routier en France

Passionnée par l’art dramatique, Jennifer Decker s’épanouit tout d’abord sur les planches en explorant des incontournables du registre classique. La jeune artiste se glisse en 2001 dans la peau de la fille des Capulet dans la revisite Juliette et Roméo, mise en scène par Irina Brook.

En 2006, la comédienne multiplie les projets. Fille d’Alexandra Vandernoot et Didier Flamand dans le film Jeune Homme de Christoph Schaub, elle tourne aux côtés de James Franco et Jean Reno dans la production américaine Flyboys. Les téléspectateurs de France 2 la découvrent ensuite dans la peau de la Dauphine Marie-Joseph dans Jeanne Poisson, marquise de Pompadour, une saga historique portée par Hélène de Fougerolles et Vincent Perez.

Au fil des ans et des projets, Jennifer Decker donne à l’écran la réplique à des partenaires tels que Jean-Baptiste Maunier (Hellphone), Jean-Pierre Darroussin (Erreur de la banque en votre faveur) et Simon Abkarian (Les amants naufragés).

Mais c’est en septembre 2011 que sa carrière prend un nouveau tournant, lorsqu’elle devient pensionnaire à la Comédie-Française. Une très belle opportunité qui lui permet de se replonger dans les univers de Victor Hugo, Molière, Shakespeare, Dostoïevski ou encore Marivaux.

Actuellement, les spectateurs peuvent d’ailleurs la retrouver à la Comédie-Française dans le rôle de Regan, la fille du Roi Lear, dans une nouvelle mise en scène de la pièce éponyme de Shakespeare aux côtés de Denis Podalydès et Marina Hands notamment. Et Jennifer Decker sera également à l’affiche, plus tard au cours de la saison 2022-2023, d’Angels in America, une nouvelle version scénique mise en scène par Arnaud Desplechin.

Actu à voir aussi ...  Après le signalement par Twitter, Donald Trump menace de « fermer » les réseaux sociaux

Mais pour le moment, c’est sur TF1, dès ce soir, que l’on pourra la découvrir dans son premier grand rôle dans une série grâce à Syndrome E. Un polar sombre, qui lorgne parfois du côté de l’horreur, et dans lequel son personnage d’Henebelle va devoir entreprendre un voyage aux confins de l’étrange afin de mettre un terme à des expérimentations dont elle semble elle-même avoir été victime il y a bien longtemps. Tout un programme.



Source link