“Ma sœur en est morte, il y a 13 ans”



Anny Duperey, qui a été séparée très tôt de sa petite sœur Patricia Legras, s’est confiée sur ce drame terrible auprès de Public Sénat. L’actrice de 74 ans se voit également comme le “doudou” des Français…

Anny Duperey a vécu une terrible épreuve étant enfant, dont elle garde encore les séquelles aujourd’hui. En novembre 1955, alors qu’elle n’a que 9 ans, ses parents meurent, asphyxiés dans leur salle de bain à cause d’un chauffe-eau défectueux. Le drame est atroce, mais la douleur est d’autant plus lancinante que, dans les jours qui suivent, la petite fille est séparée de sa sœur, qui est encore un bébé à l’époque. “Chaque famille a pris un enfant. Ma sœur était très jeune à l’époque, 5 mois, et ça a été une catastrophe. Je pense très sincèrement que de cette histoire, ma sœur en est morte, il y a 13 ans“, a confié la comédienne à Public Sénat.

Anny Duperey : ce qui a “emporté” sa sœur

Elle a vécu le cœur serré toute sa vie et ça a fini par l’emporter“, a expliqué Anny Duperey au sujet de sa sœur Patricia Legras, morte en 2009. “On m’a retiré mon bébé, moi qui étais si contente d’avoir une petite sœur. (…) Je sais à quel point c’est dur, irréparable même, lorsqu’on a déjà vécu le traumatisme de perdre ses parents. Si l’on a pas une enfance commune, on ne se connaît pas“, avait-elle déjà confié à TV Magazine.

Anny Duperey, un “doudou” pour les Français ?

Malgré ce drame personnel, Anny Duperey est ravie de faire partie de la vie des Français à travers sa carrière prolifique sur le petit et grand écran. Pendant le confinement par exemple, les chaines de télévision avaient rediffusé plusieurs fois Un éléphant, ça trompe énormément, d’Yves Robert, dans lequel elle joue le rôle de Charlotte. Avec Jean Rochefort, nous sommes les doudous du cinéma français, dès qu’il arrive quelque chose de très désagréable… Paf, on nous colle sur le petit écran“, s’est-elle réjouie face aux caméras de Public Sénat.

Fière de son parcours, la mère de Sara Giraudeau ne se rêvait pourtant pas comédienne. Elle avait commencé ses études en prenant des cours aux Beaux-Arts de Rouen, avant de se diriger vers le théâtre. “Je ne dirais pas que je suis devenue comédienne par hasard mais plutôt sans l’avoir rêvé. C’est très pratique, parce qu’on n’est pas jaloux, les choses vous viennent et si ça n’arrive plus ou si c’est moins bien, on n’est pas déçu“, a-t-elle expliqué.

Actu à voir aussi ...  Comment préparer un déménagement en famille



Source link