comment son fils l’a aidée



Ariane Séguillon a longtemps été en proie à la boulimie. Une maladie qui la dévorait tout entière… Aujourd’hui en guérison, la vedette de DNA a écrit un livre pour aider les autres. Elle s’est confiée sur la façon dont son fils l’a aidée à s’en sortir, mais aussi ses douleurs physiques…

C’est avec courage et émotion qu’Ariane Séguillon peut se targuer d’avoir pris le pas sur le mal qui la ronge. Victime de boulimie, un trouble du comportement alimentaire, l’actrice de 53 ans a écrit un livre intitulé La Grosse, déjà disponible aux éditions Flammarion. Elle y relate sa dépendance à la nourriture, ses compulsions, son mal-être et son déclic… Son fils Dorian, membre du groupe Ofenbach âgé de 27 ans, l’a aidée à sortir de l’ornière.

Ariane Séguillon : comment son fils l’a aidée à combattre la boulimie

Il le savait depuis longtemps mais il est extrêmement délicat. Il a vite compris qu’en parler était pire que tout car quand on dit à une personne qu’elle mange beaucoup, c’est violent. Un jour, il a mis le doigt dessus car j’avais acheté des dizaines de paquets de gâteaux et ils avaient disparu du placard. J’ai nié puis je me suis dit que je ne pouvais plus lui mentir“, a-t-elle expliqué à TV Grandes Chaînes.

Et de préciser: “J’avais aussi des problèmes physiques qui commençaient à être importants : je ne pouvais plus marcher, j’avais d’énormes inflammations des tendons. C’était très douloureux“.

Ariane Séguillon : la mort de son frère, un “électrochoc”

Dans une interview exclusive pour Télé Star, la comédienne de Demain Nous Appartient s’était confiée sur l’évènement qui lui a fait comprendre qu’elle se laissait mourir “à petit feu“. “La mort de mon frère en 2018 a aussi été un électrochoc. J’ai pris conscience que j’étais en train de me suicider. Quand on mange 6 baguettes d’affilée, 5 camemberts, on peut faire un arrêt cardiaque. Je suis allée très, très loin dans mes délires, à vider des frigidaires où il n’y avait plus rien. Je mangeais n’importe quoi. La moutarde tout. La boulimie est une addiction“, a-t-elle déclaré.

Actu à voir aussi ...  Miss France 2022, "prétentieuse"? Son "défaut" et LA question qui l'embarrasse

Ariane Séguillon, obèse, a pesé “plus de 100 kilos”

Durant ces années de calvaire, Ariane Séguillon a souffert d’obésité jusqu’à atteindre un poids qui ne lui convenait plus: “Quand on pèse plus de 100 kilos, on souffre. Les tendons de mes chevilles ne pouvaient supporter. On est obligé de prendre son élan pour se lever le matin. Une fois, devant des gens, la chaise s’est cassée sous mon poids. C’est une humiliation terrible“. Des douleurs physiques mais aussi psychologiques qu’elle compensait par des crises de boulimie. 

Ariane Séguillon : comment elle a vaincu la boulimie

Déterminée à combattre sa maladie, la star a donc fait la connaissance d’un “psy extraordinaire” qui lui a “catégoriquement interdit” de se faire opérer avant qu’elle ne se soit soignée. Grâce aux séances de thérapie, Ariane Séguillon a pu identifier ses vieux démons et ses blessures. Désormais, le plus dur du combat a été réalisé. Mais la star, qui n’est pas à l’abri d’une rechute, continue de consulter sa psychologue, “indispensable” à son bien-être, au moins une fois par semaine, a-t-elle expliqué à TV Grandes Chaînes.

La comédienne de Demain Nous Appartient a également trouvé du soutien en la personne de Michel Sardou, qui l’a aiguillée vers une cure d’amincissement. “J’étais en tournée au théâtre avec lui. Il m’a conseillé de me soigner car je ne pouvais pas m’en sortir seule. Il a été extrêmement bienveillant“, a-t-elle détaillé dans TV Grandes Chaînes

En parallèle, elle s’est également lancée dans des cours de sport, notamment de boxe, pour se défouler et se sentir mieux avec sa silhouette. “Si mon livre peut aider ne serait-ce qu’une personne, je serai ravie”, a-t-elle conclu auprès de Télé Star. Un parcours semé d’embûches, qu’elle a surmontées avec force et acharnement…

Actu à voir aussi ...  Asperges blanches laquées au miso



Source link