Nintendo présente ses excuses aux joueurs victimes du Joy-Con Drift



Lors d’une séance de questions-réponses aux investisseurs, le P.-D.G. japonais de Nintendo, Shuntaro Furukawa, a présenté des excuses officielles aux possesseurs de Switch (et Switch Lite), embêtés par le défaut matériel qui touche les manettes des consoles et connu sous le nom de Joy-Con Drift.

« Nous nous excusons auprès de nos joueurs pour tous les désagréments causés par le Joy-Con. Nous sommes perpétuellement en quête d’amélioration de nos produits, mais, comme vous le savez, nous devons affronter la justice américaine sur le cas du Joy-Con, aussi Nintendo ne dira rien de plus à ce sujet. »

Il n’a toutefois pas pu s’étendre davantage sur le sujet car Nintendo fait l’objet de poursuites judiciaires aux États-Unis, justement à cause de ce souci matériel.
D’ailleurs, le géant japonais a failli se retrouver devant les tribunaux français lorsque l’UFC-Que Choisir s’est emparée du problème. En novembre dernier, l’association de consommateurs accusait Nintendo « d’obsolescence programmée » et lui demandait de prendre à ses frais les réparations ou le remplacement des manettes ou consoles défectueuses. En janvier dernier, Nintendo annonçait assurer les remplacements à titre gracieux.

Pourtant, Nintendo a essayé, en vain, de limiter la casse et de trouver l’origine de cette panne qui touche aléatoirement les petites manettes amovibles de sa console classique et les joysticks de la version Lite. Même sur la version révisée de la console, sortie l’été dernier, les Joy-Con continuent parfois de n’en faire qu’à leur tête. Espérons que si Big N se décide à sortir une troisième version de sa console ou, mieux, une Switch 2 dans les mois à venir, le problème sera réglé.

Actu à voir aussi ...  Bouygues Telecom prolonge son forfait B&You 60 Go « à vie » pour 14 euros par mois

Sources : NintendoLife et Twitter





Source link