Olympus vend sa division photo

[ad_1]

Olympus se retire du monde de la photo grand public. Le Japonais a pourtant sorti un appareil alléchant en février. Mais, conscient qu’il n’est plus vraiment de taille à lutter à la fois contre ses adversaires mais aussi, contre le marché du smartphone, il préfère se recentrer sur d’autres activités. Olympus met maintenant toute son énergie dans ses divisions d’imageries et d’équipements médicaux (endoscopes).

Toutefois, fierté japonaise oblige, il est hors de question de brader son savoir durement acquis ni de faire disparaître sa marque du paysage. Les patrons de la firme ont donc décidé de vendre leur division (pour un montant conservé secret) au fonds d’investissement japonais Japan Industrial Partners (JIP). L’utilisation de la marque « Olympus » ainsi que les noms de gammes ou technologies comme « OM-D  » ou « Zuiko  » est permise. De nouveaux boîtiers seront produits, c’est certain.

À lire aussi : Test de l’Olympus OM-D E-M1X, le boîtier sport qui s’attaque à Canon et Nikon

Pour rappel, JIP est le fonds qui possède aussi la marque de PC Vaio, rachetée à Sony il y a plusieurs années. Des machines continuent d’ailleurs d’être lancées régulièrement. Malheureusement, elles sont introuvables en France.

Un accord définitif doit être signé d’ici à la fin septembre. La passation des marques, des technologies et autres brevets entre Olympus et JIP devrait être effective au plus tard à la fin de l’année 2020.

Sources : Olympus Global via The Verge



[ad_2]

Source link