Change.org décrié pour avoir encaissé de l’argent sur le dos des signataires d’une pétition



Sur Change.org, la pétition « justice pour George Floyd » a recueilli jusqu’à présent plus de 17,5 millions signatures -un record historique. Mais, elle soulève également un tollé. Au moins 130 anciens employés du site ont dénoncé le fait que les dons effectués par certains signataires aillent directement dans la poche de la plate-forme et ne soient pas destinés à la famille de la victime, dans un article publié sur Medium, mardi 9 juin.

Change.org gagne de l’argent sur tous les fronts

« La pétition demande aux signataires de “devenir un héros” […] mais son don ne va pas à la famille de George Floyd, ni aux organisations qui luttent pour la vie des Noirs. Ces contributions servent plutôt à commercialiser la pétition et le site change.org au travers de publicités. Change.org siphonne [leurs] ressources », a écrit le collectif d’anciens salariés à l’adresse à ses dirigeants, dont le CEO Ben Rattray.

Le fonctionnement de Change.org y est explicité. Après avoir signé une pétition qu’il soutient, l’internaute est invité à faire éventuellement un don qui revient à la plate-forme. Celle-ci doit ensuite utiliser cet argent pour promouvoir ladite pétition et ainsi tenter de recueillir davantage de signatures.

Un soutien égal aux pétitions racistes ? 

Or, c’est précisément ce fonctionnement qui est pointé du doigt aujourd’hui. Les anciens salariés de Change.org estiment que le site « profite de la mort des personnes noires ». Le collectif souligne, par ailleurs, l’incohérence des pétitions soutenues par la plate-forme, parfois pro-Black lives matter et parfois ouvertement racistes. 

« Dans le même temps, Change.org continue d’accueillir de nombreuses pétitions contre la justice raciale et les dirigeants de couleur -y compris les multiples pétitions demandant que Black lives matter soit étiqueté comme un groupe terroriste- et récolte des revenus sur ces dernières », ont signalé les rédacteurs de la missive. 

Faire entendre les « voix noires »

Les auteurs de la lettre ouverte demandent à ce que le montant de la somme collectée soit divulgué puis qu’il soit reversé à la famille de George Floyd et aux organisations mobilisées à leurs côtés. De surcroît, ils souhaitent l’élaboration d’une « politique pour veiller à ce que change.org ne soit pas le bénéficiaire de la douleur noire et de la violence anti-Noirs », les invitant à faire appel aux « voix noires » dans une société dont « la majorité des dirigeants et des employés sont Blancs ». Ils proposent enfin de lancer une fonctionnalité pour que les créateurs de pétitions puissent exclure cette possibilité de don supplémentaire. 

Actu à voir aussi ...  Programme TV jeudi 9 avril : Million Dollar Baby et La Forme de l'eau - Actus Ciné

Depuis, Change.org semble avoir entendu une partie de leurs revendications.  Face à cette polémique, le site a indiqué avoir « temporairement désactivé » l’outil de collecte de dons pour les pétitions à fort impact populaire.

Sources : Medium via The Verge 





Source link