TSMC va construire une usine de semi-conducteurs à 12 milliards de dollars aux États-Unis



Les bruits couraient depuis un moment, mais c’est désormais chose officielle : TSMC va construire une usine de fabrication de composants électroniques aux USA. Une « fab » de dernière génération en 5 nm qui devrait sortir 20.000 wafers de silicium par mois, qui devrait coûter la bagatelle de 12 milliards de dollars et être située dans l’état de l’Arizona. L’usine qui devrait être opérationnelle en 2024 et créer plus de 1600 emplois permettrait bien sûr à TSMC de se rapprocher de certains de ses clients comme Apple, Qualcomm, Nvidia, etc. tous situé dans l’état voisin de la Californie.

Mais cela permettra aussi de rassurer un des clients moins conventionnels de TSMC : le gouvernement américain. Car si cela est moins connu, le numéro trois mondial de la production de semi-conducteurs (derrière Intel et Samsung) produit aussi des puces hautement sensibles pour les projets de défense américains : TSMC produit ainsi des puces Xilinx qui équipent le chasseur de dernière génération F-35. Mais la production se fait à Taïwan dans les usines les plus avancées de TSMC. Taïwan, une île revendiquée par la Chine et sous pression de cette dernière tant politiquement qu’économiquement.

TSMC offre ici aux USA la possibilité de disposer sur leur sol d’une finesse de gravure de pointe, non seulement pour ses champions technologiques, mais aussi pour protéger leurs secrets industriels dans le domaine de la défense. Outre le fait que le projet doit sans aucun doute bénéficier d’aides américaines, TSMC fait ici un geste qui permet à l’île de Taïwan (la République de Chine), outre le rapprochement avec certains clients, de soigner ses relations et rester dans les bonnes grâces de son ange gardien américain.

Actu à voir aussi ...  comment bien choisir son PC portable gaming (avril 2020)

TSMC qui n’est pas un étranger aux USA puisqu’il opère déjà une usine à Camas, dans l’état de Washington, et dispose de centre de design à Austin (Texas) et à San José (Californie), c’est-à-dire à proximité de ses clients.

Sources : TSMC via CNN





Source link