Avec le XPS 17, Dell dégaine le PC portable 17,3 pouces le plus petit du monde


La famille XPS de Dell s’agrandit, dans tous les sens du terme. Après l’incomparable modèle 13,3 pouces et le très puissant 15,6 pouces, c’est au tour d’une déclinaison 17,3 pouces de rejoindre l’écurie, après 10 ans d’absence.

Terriblement puissant , mais d’une finesse inégalée, il est, selon Dell, « le plus petit 17,3 pouces au monde » puisqu’il est 48% plus compact que la moyenne des modèles concurrents (37,4 x 24,8 cm). De plus, toujours selon le constructeur, la machine conserve une finesse inférieure à 2 cm. Et pour coller aux standards de la gamme, le boîtier est entièrement conçu en alliage d’aluminium, de magnésium et de fibres de carbone.

En clair, Dell réalise le tour de force de placer une dalle de 17 pouces dans un châssis de 15,6 pouces. Ou presque. Cet écran au format 16:10 respecte aussi les règles esthétiques en vigueur dans la famille XPS, avec des bords hyper fins pour une couverture de 93,7% de la surface disponible.

Suivant les modèles, les écrans afficheront soit de la Full HD+ (1920 par 1200 pixels) soit de la 4K+ (3840 par 2400 pixels). Une version tactile sera proposée en option et les certifications colorimétriques Adobe RGB, DCI-P3, HDR-400 seront au rendez-vous (UHD+ uniquement).

En matière de connectique, outre la prise jack, le lecteur SD et le module Wi-Fi 6, il faut se contenter de prises USB Type-C/Thunderbolt 3. Il y en a 4 en tout, pour recharger la batterie ou faire office de sortie vidéo DisplayPort… à condition d’avoir le bon adaptateur. D’ailleurs, Dell en livre deux, un adaptateur USB Type-C/USB 3 et un autre, Type-C/HDMI 2.0.

Actu à voir aussi ...  vous pouvez consulter votre médecin par FaceTime ou WhatsApp

De la puissance à foison et du gros son

À l’intérieur de ce très beau boîtier, on pourra placer jusqu’à 64 Go de mémoire vive et le stockage ne se fera que sur SSD (jusqu’à 2 To). Pour faire tourner les applis, ce sont des composants Intel et Nvidia qui officient, tous de dernière génération. ils sont alimentés par une batterie censée offrir jusqu’à 20 heures d’autonomie selon les configurations. On prend le pari !

Chez Intel, les puces de la famille Comet Lake-H, annoncées il y a quelques semaines sont à la manœuvre. Seuls les modèles Core i5 et i7 seront proposés dans un premier temps. Dell n’exclut pas de créer une machine en Core i9, mais pas dans l’immédiat.

Côté Nvidia, le panel de cartes s’étend de la GeForce GTX 1650 Ti à la RTX 2060 Max-Q pour fournir un maximum de puissance aux créateurs comme aux joueurs très occasionnels qui pourraient faire main basse sur cette belle bête. Les configurations en 2060 sont estampillées GeForce RTX Studio. Elles sont donc compatibles avec le pack de pilotes Nvidia taillés pour booster les performances de logiciels de retouche et de création vidéo ou 3D compatibles.

À lire aussi – Dell XPS 13 2020 : nos premières impressions sur la nouvelle édition du champion des ultraportables

Le tout est refroidi par un système de conception Dell, reprenant le principe de la chambre à vapeur et épaulé par deux ventilateurs pour éviter tout coup de chaud malencontreux.

Dell a enfin annoncé qu’un effort avait été fait sur la partie audio de son Dell XPS 17, en l’équipant de 4 bonnes petites enceintes et, surtout, en faisant appel à la technologie WavesNx 3D. Elle fournit tout un panel d’algorithmes logiciels pour améliorer et adapter le contenu audio aux enceintes intégrées, aux casques filaires ou à tout appareil sonore sans-fil connecté à la machine.

Actu à voir aussi ...  les œufs vous agacent ? Voici la solution

Le nouvel XPS 17 sera disponible dès le 11 juin sur le site de Dell, et sera vendu à partir de 2000 euros environ.
De son côté, le PC portable XPS 15 passe en version 2020, adoptant au passage les finitions et les couleurs de ses deux frères. Son jeu de composants évoluent pour embarquer des processeurs Intel dernier cri et des cartes Max-Q Nvidia (1650 Ti max.). Il sera disponible dès le 14 mai sur le site, à partir de 1800 euros.





Source link