Microsoft lance une version modernisée de son PC le plus compact


Surface Go est de retour. Aux côtés du Surface Book 3, Microsoft dévoile aujourd’hui une nouvelle version de la moins chère et la plus compacte de ses tablettes. Un appareil aux spécifications et aux performances évidemment très différentes de celles du « gros » Surface Book, mais dont la première mouture nous avait séduits l’année dernière

Un écran agrandi et amélioré

Bonne nouvelle, l’écran de l’appareil a été amélioré. Microsoft a rogné les bordures très épaisses du premier modèle pour le faire passer à une diagonale de 10,5 pouces, contre 10 pouces précédemment. C’est plus joli, mais surtout plus confortable, puisque Surface Go 2 gagne en définition (1920 x 1280, contre 1800 x 1200) mais aussi en résolution, désormais de 220 pixels par pouce.

Mis à part cet écran revu et corrigé, le design de la tablette n’évolue pas du tout. Elle conserve exactement les mêmes dimensions que son aînée, et prend juste quelques grammes sur la balance, puisqu’elle pèse 544 grammes, soit 20 de plus, sans son clavier optionnel.

Un nouveau processeur, mais pas plus de stockage

Microsoft a surtout fait évoluer le cœur de la machine : le processeur de la version de base est un Pentium 4425Y, une version mise à jour du Pentium 4415Y qui équipait le premier modèle.
Mieux, Microsoft introduit également une version équipée d’un Core m3 de huitième génération, qui assure, selon la marque, des performances améliorées de 64 % par rapport à la Surface Go originelle.
Le circuit graphique ne change pas en revanche : il s’agit toujours d’un Intel UHD Graphics 615, une puce d’entrée de gamme suffisante pour la vidéo et la bureautique, mais très poussive en 3D.

Actu à voir aussi ...  Instagram met à jour les comptes commémoratifs en raison des nombreux décès dus au Covid-19

Stockage et RAM restent également identiques : le modèle de base se contente de 4 maigres Go de mémoire vive et de 64 Go d’eMMC, une technologie de stockage vieillissante et lente. Mais il est possible de muscler Surface Go 2 avec un SSD de 128 Go, nettement préférable, et 8 Go de RAM.

Rien ne bouge non plus côté connectique, avec un seul port USB Type-C, une prise jack, un port Surface Connect et un lecteur MicroSD. La plate-forme employée ne permet pas non plus à Surface Go de passer au Wi-Fi 6, dommage !

Microsoft a toutefois fait des efforts pour les gros utilisateurs de visioconférence, nombreux en ce moment, en y incorporant Studio Mics, un double micro qui permet notamment de réduire le bruit ambiant lors d’appels vidéo.

Surface Go est commercialisée à partir de 459 euros en version Wi-Fi, et à partir de 829 euros en version 4G. Pour rappel, la tablette est toujours commercialisée sans le clavier Type Cover, pourtant quasi-indispensable pour vous en servir correctement. Il vous faudra donc ajouter 99 euros pour vous payer le PC le plus compact de Microsoft. 





Source link