DJI dévoile un drone détonnant à prix contenu


Deux ans après le Mavic Air, DJI dévoile enfin son successeur. L’Air 2 aurait pu être une simple suite de l’un des drones les plus aboutis du leader du secteur. Le constructeur chinois l’a, en réalité, doté de nouvelles fonctionnalités et de nouvelles capacités, sans augmenter son prix. À bien y regarder, en dehors des dimensions, le nouveau drone de DJI est même plus proche du modèle haut de gamme, le Mavic 2 Pro, que de son prédécesseur le Mavic Air. Explications.

Que ce soit dans son design ou dans ses formes, le Mavic Air 2 se rapproche en effet du Mavic 2 Pro. Plus grand (180 x 197 x 184mm) mais surtout bien plus lourd que son prédécesseur (570g contre 430g pour la version Air sortie en 2018), il se paye le luxe de titiller la plus haut de gamme des Mavic tout en étant 550 euros moins cher.

IMG_8582.jpg

En effet, à 849 euros, l’Air 2 ne dispose certes pas d’un capteur sur sa partie supérieure, mais fait de nets progrès sur la traditionnelle partie nacelle. En effet, son capteur principal, CMOS 1/2 pouce de 12 mégapixels permet de filmer en 4K à 60 ips et 120 Mb/s. Il intègre également un mode HDR ainsi que les ralentis 4X et 8X (à 1080p et 120 ips ou 1080p et 240 ips). Cette partie photo est justement l’un des axes de travail principaux de DJI sur son nouveau drone. 

Un drone de plus en plus intelligent

En plus de la partie matérielle, le Mavic Air 2 inaugure de nouvelles possibilités logicielles. Il y a d’une part le mode « hyperlight », qui permet de fusionner plusieurs prises de vues afin d’extraire une image plus qualitative d’une scène en faible luminosité. D’autre part, DJI propose un mode de « reconnaissance de scènes » capable de distinguer 5 catégories d’images différentes (coucher de soleil, ciel bleu, herbe, neige, arbres et coucher de soleil) pour adapter les réglages en fonction.

Actu à voir aussi ...  Il était une fois la pâtisserie

Au niveau du pilotage, les évolutions sont moins impressionnantes mais néanmoins bienvenues. Désormais, le drone est équipé de capteurs d’obstacles à l’avant et à l’arrière qui, couplées au système d’assistance avancée au pilote (APAS 3.0), permettraient d’éviter les obstacles. Ces nouvelles dispositions sont d’autant plus nécessaires que le drone est capable de s’éloigner encore davantage de son pilote. En effet, le système Ocusync 2.0 quintuple la portée du Mavic Air 2 par rapport à la version précédente en portant la sensibilité su signal à 10 km. Enfin, la vitesse maximale du drone augmente et tutoie les 70 km/h.

Enfin, au niveau de l’autonomie, le nouveau drone de DJI met la barre très haut et devient le modèle le plus endurant du constructeur avec 34 mn de vol par charge de batterie.

Comme à son habitude, le constructeur chinois propose deux versions du drone à l’achat. La première qui comprend l’essentiel nécessaire à son utilisation sera donc vendue 849 euros. Quant au pack « combo » qui inclut deux batteries supplémentaires, une boite de rangement et des filtres ND, il sera commercialisé à 1049 euros. 





Source link