L’application StopCovid pourrait ne pas être prête à temps



Lors de sa dernière intervention, le président Emmanuel Macron a évoqué le lancement d’une application de contact tracing pour accompagner le déconfinement prévu à partir du 11 mai. Une perspective de moins en moins sûre.

Auditionné par les députés vendredi 20 avril, le secrétaire d’Etat Cédric O a affirmé que l’application StopCovid ne serait pas prête pour les débats au Parlement le 28 avril. L’outil serait encore en train d’être développé.

La décision de déployer l’application n’est pas prise

Il est également possible que StopCovid  ne soit pas opérationnelle pour les débuts du déconfinement. « Je ne suis pas certain que nous serons prêts pour le 11 mai », a-t-il ainsi ajouté. Il a d’ailleurs pris les plus grandes précautions au sujet de ce projet, précisant que la décision politique de déployer Stop Covid n’était pas encore prise.

Cédric O a enfin assuré qu’aucun vote n’était requis car cette technologie ne nécessite pas de changer le cadre réglementaire. Les débats des 28 et 29 avril vont consister à exposer le protocole aux parlementaires et à leur expliquer comment les données seront échangées, stockées et protégées. Ce sera alors l’occasion de les consulter sur les conditions d’utilisation qu’ils appellent de leurs vœux.

Source : Assemblée nationale





Source link

Actu à voir aussi ...  intérieur, extérieur, où est-il obligatoire ?