30% des vols Air France, Orly fermé, Avions Easy Jet et Ryanair…



Le déconfinement progressif prévu à partir du 11 mai 2020 questionne le trafic aérien. Va-t-on pouvoir voyager en France ou à l’étranger en avion ? Avec quelles compagnies aériennes ? A partir de quels aéroports ? Le point.

Nous le savons tous, le déconfinement de la France est prévue dès le lundi 11 mai, et l’organisation de la vie après confinement commence à se préciser petit à petit. Si on en sait désormais un peu plus sur la manière dont se déroulera la reprise du trafic ferroviaire et des transports en commun, quid du trafic aérien ? 

Sans grande surprise, les voyages à l’autre bout du monde risquent d’être compromis cet été. Lors de sa conférence de presse ce dimanche 19 avril, le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré : “Est-ce que l’on peut réserver une maison, une location, une place de camping ou un hôtel au mois de juillet ou au mois d’août en France ou à l’étranger? Je crains qu’il ne soit pas raisonnable d’imaginer voyager loin à l’étranger très vite”, soulignantn’être pas sûr que le transport aérien pourra reprendre dans de bonnes conditions rapidement”. 

Le redécollage des transports aériens risque d’être long et la reprise se fera par étapes. En effet, il faut d’abord s’assurer que les pays rouvrent leurs frontières et lèvent les restrictions de déplacements. Il conviendra ensuite que les compagnies aériennes reprogramment leurs rotations, d’abord des vols domestiques puis des longs courriers. 

Air France : une reprise de 30% des vols estimée pour juillet

En France, si l’aéroport d’Orly, fermé depuis mars dernier, n’a pas encore prévu la réouverture de ses portes et que les frontières de l’espace Schengen restent closent jusqu’à nouvel ordre, certaines compagnies aériennes se préparent déjà pour la reprise. 

Actu à voir aussi ...  une version améliorée du standard finalisée

Selon BFM TV, Air France aurait prévu de reprendre de manière très progressive son activité en privilégiant dans un premier temps les vols nationaux au moment de la levée du confinement, avant d’atteindre 30% de sa capacité de vol d’ici juillet (ses activités étant aujourd’hui limité à moins de 5% de ses capacités).

Dès lundi 11 mai, la compagnie nationale va augmenter le nombre de liaisons entre Paris et les trois aéroports de France qu’elle continue à desservir en dépit du confinement : Nice, Toulouse et Marseille. D’autres aéroports du pays devraient ensuite être peu à peu à nouveau desservis depuis Paris. 

Du côté d’Easy Jet, la compagnie britannique affirme pouvoir survivre à neuf mois d’interruption totale de ses vols, et aurait commencé à réduire sa flotte, estimant que celle-ci ne retrouverait pas son niveau normal avant 2022. Aucune information concernant une reprise prochaine de ses activités n’a encore été communiquée. 

L’entreprise Ryanair de son côté semble se préparer à une guerre des prix en proposant des ventes flashs sur des vols en septembre.





Source link