avec des boîtiers de PC, Maingear fabrique des respirateurs à moindre coût



LIV est le nouveau nom de la création de Maingear, une célèbre marque de PC fabriqués à la main Outre-Atlantique. Pas de grosse configuration de jeu ici, mais bien un boîtier maison (un F131 customisé) capable d’accueillir un dispositif de respiration artificielle – déjà utilisé en Suisse en Italie. Il est compatible avec différents dispositifs d’intubation et peut être alimenté facilement, quelle que soient les normes électriques du pays.

À lire aussi – Coronavirus : Tesla va rouvrir la Gigafactory de New York pour fabriquer des respirateurs artificiels

Installé très rapidement, LIV se pilote manuellement (par le patient) ou automatiquement, au moyen d’une application installée sur un smartphone  ou une tablette. Le but est de pouvoir délivrer de l’oxygène aux patients souffrants du Covid-19 et en insuffisance respiratoire de la meilleure façon possible.

Pour le moment, Maingear attend les derniers agréments de la part de la FDA (l’agence fédérale américaine sanitaire) pour commencer à proposer LIV aux hôpitaux américains. En attendant, l’entreprise aurait déjà commencé à mener des tractations avec plusieurs Etats pour lancer la production et la livraison dans les meilleurs délais après obtention des permis.

À lire aussi – Coronavirus : le MIT a développé un respirateur low cost qui ne coûte que quelques centaines de dollars

Le prix de LIV est inconnu mais le PDG de l’entreprise assure qu’il coûte bien moins cher à fabriquer qu’un respirateur traditionnel. Il peut être assemblé bien plus rapidement également. Dès que Maingear aura commencé ses livraisons sur le sol américain, la société n’exclut pas de proposer ses services au monde entier.

Actu à voir aussi ...  chiffres, Olivier Véran au 20h, reconfinement ?

Source : Engadget





Source link