les 30 000 points de recharge sont atteints, pourquoi ce n’est pas la franche réussite

[ad_1]

La disparition soudaine de 90% des bornes Corri-door n’a pas mis à l’arrêt le développement du réseau de recharge des voitures électriques en France. En effet, malgré leur présence stratégique sur les autoroutes, les points de recharge de la filiale d’EDF ne représentent que 189 stations sur un total de près de 30 000 unités. Ce chiffre global en augmentation de 15% sur l’année est le signe d’une bonne santé, très relative toutefois, de la voiture électrique dans l’Hexagone. 

En effet, les décomptes de l’Avere-France font état d’une progression bien moins forte en 2019 par rapport aux années précédentes. Le ralentissement de cette dynamique est surtout imputable à la fin des dispositifs de financement (la fin du crédit d’impôt pour la transition écologique notamment) mais aussi donc au désengagement récent d’EDF.

La charge rapide est à la traîne

Plus intéressante encore que le nombre de chargeurs, c’est leur répartition par type et par zone géographique qui mérite d’être souligné. En effet, la charge dite « accélérée » (de 11 à 49 kWh) constitue les deux tiers du parc avec 20 149 points installés. Les points de charge d’une puissance inférieure à 11 kWh représentent, eux, 25% du total, soit 7 649 unités. En conséquence, la charge rapide apparaît comme le parent pauvre du réseau de recharge électrique en France. Pourtant indispensable pour les trajets longs, les chargeurs dont la puissance est supérieure à 50 kWh se résument à 1 813 bornes particulièrement mal réparties.

En effet, à la disparité de puissance s’ajoute une inégalité géographique. La région Ile-de-France, première en nombre de points de recharge (4338), ne compte que 92 bornes de recharge rapide. À titre de comparaison, la région Occitanie, seconde au nombre total de chargeurs comptabilisés (3467) compte 417 chargeurs rapides.

En définitive, bien qu’ils soient encourageants, ces chiffres démontrent s’il en était besoin que le réseau de recharge ne progresse pas aussi vite que les ventes de voitures électriques en France.  



[ad_2]

Source link